Bill Fay.

 

10 - BILL FAY

TIME OF THE LAST PERSECUTION – 1971  5/5

LP Studio 2

 

Bill fay time of the last persecution 71

 

Publié en 1971.

Produit par Ray Russell,Bill Fay.

Durée:39:22.

Label:Deram.

Genre:folk progressive,british folk.

A la limite de la rupture.

Dans la rubrique des artistes oubliés ou des disques égarés, Bill Fay et son catalogue figurent en bonne place. Le miracle opéré par les rééditions mises sur le marché, permet de ramener sur le devant de la scène des noms qui n’ont plus été évoqués depuis des décennies ou peu, voire jamais, et de replonger dans des catalogues ou des œuvres que nos jugements du moment n’ont pas placés là où ils devraient être : en bonne place dans sa discothèque.

Bill Fay est donc de cette caste passée à côté de la gloire, trop vite enterrée et rarement exhumée. Pourtant sa discographique, aussi concise fut-elle, un single (Some Good Advice/Scream In The Ears) et deux LP, vaut une halte et notamment son second album Time Of The Last Persecution, publié en 1971. Après l’éponyme Bill Fay de 1970, cet opus s'avère une fois encore d’une grande délicatesse pop-folk.

Auteur-compositeur-interprète, ce pianiste anglais signé par Decca Records en 1967 n’a plus jamais donné signe de vie après Time Of The Last Persecution jusqu’à ce jour de 2004 où cette énigme réapparaît près de 35 ans plus tard (From The Bottom Of An Old Grandfather Clock).

En 2010, Coptic Cat publie Still Some Light, album qui compile des excellents titres, des démos, qui somnolaient au fonds de tiroirs et les pièces à convictions de sa courte carrière.

Compte tenu de la beauté de la musique qui émane du second opus de cet écorché-vif, paru en 1971, il est frustrant d’avoir du patienter autant de temps pour renouer le contact.

Véritable anomalie que ce zig aux allures dépressives qui cherche à s’échapper de sa tête, qui prend la poudre d’escampette après un album aussi sombre que poignant, chargé de trop d’émotions, de trop de tensions, de panique aussi, angoissant, aussi dérangé (le Christ) que dérangeant (Hitler), intense, suicidaire même… toutes les hypothèses s’annoncent, les avis de recherche restent vains…

Time Of The Last Persecution est le fruit d’un fracassé de l’existence qui pianote des merveilleuses étrangetés, soutenu par la guitare blues tantôt apaisée, tantôt délirante, de son pote Ray Russell. Il n’est peut-être pas le meilleur (ni le pire) chanteur que j’ai entendu, mais ses compositions fragiles, à la limite de la rupture, ont de la moelle et agissent sur vous comme un aimant. Il faut donc être de ce rendez-vous avec ce calque de Townes Van Zandt ou cette copie de Nick Drake (RAZOR©).

Infos sur le disque.

Bill Fay:piano,chant.

Ray Russell:guitare.

Allan Rushton:batterie.

Darryl Runswick:basse.

Tony Roberts:flûte.

Nick Evans:trombone.

Bud Parkes:trompette.


 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau