Cowboy.

 

25 - COWBOY

REACH FOR THE SKY - 1970  5/5

LP Studio 1

 

Cowboy reach for the sky

 

Publié en 1970.

Produit par Johnny Sandlin.

Durée:40:50.

Label:Capricorn Records.

Genre:country-rock,southern rock.

Du plaisir à la pelle.

Dans la belle histoire de Cowboy, il ne faut pas sous-estimer la part prépondérante tenue par Capricorn Records, maison de production de Macon qui, durant les années 70, a vu défiler dans ses studios quasiment tout ce que le rock sudiste compte de formations.

L’Allman Brothers Band fut la plus prestigieuse des lieux, mais on y recense aussi des pointures comme Elvin Bishop, Bonnie Bramlett, le Charlie Daniels Band, les Dixie Dregs, le Marshall Tucker Band, Wet Willie, Grinderswitch, des artistes comme Jonathan Edwards, Captain Beyond.

L’homme qui tenait la baraque, c’est Phil Walden qui a mis en place toute l’ossature aboutissant à l’épanouissement artistique des frères Allman. Sa relation avec Duane Allman est alors la base de tout : succès comme échec.

Par l’entremise et avec l’aval du guitariste, Capricorn Records, donc Phil Walden, attire à lui Cowboy, formation dont Scott Boyer et Tommy Talton sont les leaders, sans pour autant réduire les Tom Wynn, George Clark, Peter Kowalke et Bill Pillmore à des rôles de faire-valoir.

Cowboy exerce un temps des fonctions de groupe de studio pour Capricorn et ses protégés, dont A.B.B, mais brille parallèlement dans l’exploitation de son propre matériel.

Boyer et Talton sont de talentueux auteurs-compositeurs et musiciens et vont rapidement le prouver avec Reach For The Sky (en écoute intégrale ici), leur premier LP publié en 1970. Il en compte 4 pour le légendaire label de Macon: outre Reach For The Sky, Five’ll Getcha Ten (71), Why Quit When You’re Losing (73) et Cowboy (77). Plus Boyer & Talton libéré en 1974 sous le nom de Cowboy.

C’est dans un squat communautaire de Jacksonville, l’autre école du southern rock, que Cowboy se façonne, jouant huit à dix heures par jour et ce, pendant des mois.

Quand Capricorn, grâce au soutien de Duane Allman, par la voix de Walden et avec Johnny Sandlin comme relais, pousse Cowboy à signer chez eux et à entrer en studio, les gars sont prêts à aligner quasiment en direct  leurs originaux qu’ils répètent et peaufinent depuis un temps.

Seuls quelques doublages de voix ou des retouches sur des parties de guitare sont nécessaires. Entre la rencontre qui aboutit à la création de Cowboy (1969) et l’entrée en studio, 6 mois. Qui dit mieux ?

L’ambiance Capricorn est particulièrement détendue, sans contraintes musicales, les conditions d’enregistrement superbes ; le studio, spacieux, se révèle d’une grande qualité sonore et il n’est pas rare d’y retrouver très souvent Chuck Leavell (Allman Brothers Band) lequel ne rechigne pas à se mettre aux claviers si besoin est. On appelait ça fraternité, une espèce en voie de disparition dans l’industrie du disque d’aujourd’hui et qui dictait l’état d’esprit d’alors de Capricorn Records. Cela, il ne faut le perdre de vue.

La tendance générale de Reach For The Sky (repris avec 5'll Getcha Ten sous l'album Why Quit When You're Losing – Capricorn/1973) est country-rock.

L’équipe de Boyer et Talton, aussi acoustique qu’électrique, à l’écriture solide et aux succulentes harmonies vocales, marche sur les traces de Poco et d’Eagles, joue dans le registre d’un Stephen Stills.

Brillant, cet album déroule sous les pieds de l’auditeur un tapis de belles pièces comme Livin’ In The Country, Honey Ain’t Nowhere, It’s Time, Pick Your Nose, Stick Together, Everything There, Rip & Snort… mais comment ne pas fondre littéralement sous les notes de Pretty Friend, une des plus belles ballades qu’il m’ait été donné d’entendre. Du grand art et du plaisir à la pelle. Mythique (RAZOR©).

INFOS SUR LE DISQUE.

1. Opening .

2. Livin' In The Country.

3. Song Of Love And Peace.

4. Amelia's Earache.

5. Pick Your Nose.

6. Pretty Friend.

7. Everything Here.

8. Stick Together.

9. Use Your Situation.

10. It's Time.

11. Honey Ain't Nowhere.

12. Rip & Snort.

13. Josephine, Beyond Compare.

Scott Boyer:chant,guitare,guitare acoustique,guitare électrique,violon.

Bill Pillmore:chant,guitare,guitare acoustique,violon,piano,claviers.

Peter Kowalke:chant,guitare,guitare acoustique,batterie.

Tommy Talton:chant,guitare,guitare acoustique.

George Clark:basse,chant.

Tommy Wynn:batterie,percussions.

Dottie,Linda,Carol,Tony,Court,Candy,Mary,Lou,Squirm:choeurs.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau