Family.

 

26 - FAMILY

BANDSTAND – 1972 4,5/5

LP Studio 6

 

Family banstand

 

Publié en septembre 1972.

Produit par Family,George Chkiantz.

Durée:37:49.

Label:Reprise (U.K),United Artists (U.S.A.).

Genre:rock progressif,rock psychédélique,hard rock.

Family à son zénith.

Au moment de la sortie de Bandstand en 1972, certainement le plus représentatif des travaux du groupe, Family a déjà déroulé du câble. Autrement dit, il a des kilomètres au compteur ou affiche des heures de vol, vous avez le choix de la formule. La bande anglaise de Leicester arpente très honorablement scènes et studios depuis 1967.

Estampillé groupe de rock progressif, Family, préalablement à ce Bandstand, a tissé sa carrière discographique autour de cinq LP. Ne tournons pas autour du pot : avec Fearless de 1971, cet opus est leur meilleur, leur plus cohérent, celui qui lève le plus d’émotions.

Bref, il est le fruit d’une formation alors à son zénith qui s’appuie sur un line-up brillant, constitué d’un Roger Chapman qui n’a jamais aussi bien chanté (il joue aussi du saxo sur Bolero Babe), de Charlie Whitney (guitariste et claviériste sur Dark Eyes), de Poli Palmer (claviers, flûte), du délicieux John Wetton (guitare, basse et chant), ainsi que du batteur et percussionniste Rob Townsend.

Présenté sous forme d’un vieux poste de télévision dont la découpe laisse apparaître une image en noir et blanc du groupe, la pochette originale marque un changement de direction notoire que confirme le vinyle.

Le R & B de début de carrière semble loin, tant le positionnement sur un mélange unique de blues-jazz psychédélique et de rock énergique, sauvage, axé autour de la voix au vibrato si caractéristique de Chappo, du jeu de guitare créatif de Whitney et d’une batterie tonique (Rob Townsend), est ici très frappant.

Si Bandstand durcit le son, Family ne s’éloigne pas des prédispositions passées pour l’Art-Rock qui l’a révélé (passages folk et jazz, arrangements ultra-soignés…). Comme l’écriture est par ailleurs à un excellent niveau, Banstand se démarque dans le catalogue des anglais, au point d’être l’album préféré des aficionados du groupe, bien que certains lui préfèrent Fearless.

Quoi qu'il en soit, il n’en reste pas moins le plus connu de leurs disques. Bandstand accroche d’entrée avec l’étincelant rock Burlesque qui est le seul toutefois à avoir su se frayer un passage pour figurer dans les charts, en treizième position.

Dans un registre similaire et tout aussi efficace, Ready To Go et Broken Nose font montre d'une belle agressivité, tempérée par les ballades acoustiques et les mélodies plus soft que sont le lumineux Dark Eyes, introduit par le piano de Palmer, et le tendre My Friend The Sun.

Un instrumental jazzy, Bolero Babe, et des titres plus « passe-partout » comme l’introspectif Coronation, le soul Glove ou Top Of The Hill bouclent une offre variée, qui comblera tant le fan que le néophyte, eu égard à la disparité d’émotion qu’il véhicule.

Personnellement, Banstand est un disque que je conseille d’avoir dans sa collection ; c'est une pièce-maîtresse de la carrière de Family qui, dans la continuité de ce disque, splittera en 1973 après un ultime LP. John Wetton rejoindra alors le rival londonien King Crimson des Fripp, Cross, Bruford et Muir (RAZOR©).

Infos sur le disque.

1. Burlesque.
2. Bolero Babe.
3. Coronation.
4. Dark Eyes.
5. Broken Nose.
6. My Friend The Sun.
7. Glove.
8. Ready To Go.
9. Top Of The Hill.

Roger Chapman:chant,percussions,saxophone soprano sur 2.

Charlie Whitney:guitares,claviers sur 4.

Poli Palmer:claviers,effets,flûte,percussion,guitare sur 4.

John Wetton:guitares,basse,chant.

Rob Townsend:batterie,percussion.

Linda Lewis:choeurs sur 3.

Del Newman:arrangements cordes.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire