Stephen Stills.

 

2 - STEPHEN STILLS

STEPHEN STILLS – 1970  5/5

LP Studio 1 - 1970

 

Stills lp 70

 

Publié en novembre 1970.

Produit par Stephen Stills,Bill Halverson.

Durée:38:56.

Label:Atlantic.

Genre:folk-rock,rock.

A couper le souffle.

S’il est un album de la discographie personnelle de Stephen Stills, c’est bien celui-ci. Son premier, édité fin 70, dans une période où Crosby Stills Nash & Young bat de l’aile. Il ouvre en effet son compteur solo alors que Neil Young, son alter ego, et ego n’est pas un vain mot pour référer à ces deux artistes, en est déjà à son troisième, puisqu’il vient, deux mois auparavant de publier After The Gold Rush.

Quand on connaît les tensions animant les relations professionnelles depuis le Buffalo Springfield et exacerbées par le succès de Crosby Stills Nash & Young, il est patent que le texan veut faire au moins aussi bien que le Loner. Mais ce dernier a mis la barre a un tel niveau qu’il apparaît difficile à Stills de rivaliser, malgré son statut de songwriter talentueux et de musicien virtuose et inspiré. Stills n’est pas n’importe qui et va le prouver.

Non seulement, il n’est pas n’importe qui, mais il sait faire, car son disque confirme ses immenses talents de guitariste, de mélodiste, et ses aptitudes à faire de la très bonne chanson, même s’il n’est pas un songwriter dans l’âme.

Ce qu’il nous pond présentement en guise de première œuvre en solitaire est à ranger parmi les plus grandes des seventies et de l’histoire de la musique : Black Queen, Love The One You’re With, devenu un véritable hymne, Sit Yourself Down, We Are Not Helpless (en réponse au Helpless de son copain Neil Young ?), les fabuleux To A Flame, Cherokee, Old Times Good Times (Hendrix y joue ses dernières notes), Go Back Home (avec Clapton), l’acoustique Do For The Other, c’est du Stills comme on en connaîtra plus jamais. Ou rarement.

Stills a alors le vent en poupe et s’est assuré le concours, excusez du peu, d’un gratin de derrière les fagots : Jimi Hendrix, Eric Clapton, Ringo Starr (qui se fait créditer du nom de Richie sur l’album), John Sebastian, Dallas Taylor, Rita Coolidge, David Crosby et Graham Nash (pour les parties vocales).

Dédié à Hendrix, décédé peu de temps avant la sortie du LP, cet éponyme riche est un élément incontournable de la musique, une pure merveille qui chemine entre rock et folk. Pari réussi pour le sale garnement du rock, donc hors de question de faire l’impasse (RAZOR©)

INFOS SUR LE DISQUE.

1. Love the One You're With.

2. Do for the Others.

3. Church (Part of Someone).

4. Old Times Good Times.

5. Go Back Home.

6. Sit Yourself Down.

7. To a Flame.

8. Black Queen.

9. Cherokee.

10. We Are Not Helpless.

Stephen Stills:chant,guitare,basse,piano,orgue,steel drum,percussions.

Calvin "Fuzzy" Samuel:basse.

Dallas Taylor,Conrad Isedor,Johnny Barbata:batterie.

Ringo Starr:batterie sur 7/10.

Jeff Whittaker:congas.

Jimi Hendrix:guitare sur 4.

Eric Clapton:guitare sur 5.

Booker T. Jones:orgue,chœurs.

Sidney George:flûte,saxophone alto sur 9.

David Crosby,Graham Nash,John Sebastian,Rita Coolidge,Priscilla Jones,Claudia Lanier,Cass Elliott,Henry Diltz,Liza Strike,Judith Powell,Larry Steele,Tony Wilson,Sherlie Matthews:chœurs.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire