The Bee Gees.

 

16 - THE BEE GEES

ODESSA – 1969  4,5/5

LP Studio 6

 

Odessa bee gees

 

Publié en mars 1969.

Produit par Robert Stigwood,Bee Gees.

Durée:63:49.

Label:Polydor,Atco,RSO.

Genre:pop,pop baroque.

Du velours.

Vous avez bien lu. Ma chronique du jour concerne les Bee Gees et leur album Odessa (en écoute intégrale ici) de 1969. Soit une dizaine d’années avant qu’ils ne squattent les discothèques et que le sourire Gibbs (ça ne s’invente pas !) de Barry ne soit devenu un emblème planétaire.

Parce qu’avant d’être les michetons en costards satinés, pattes d’eph et cols pelle à tarte de Stayin’ Alive, les trois frangins ont fait les singles Massachussetts, I’ve Gotta Get A Message To You, I Started A Joke, trois beaux succès, mais ils ont surtout réalisé Odessa, un double album qui mérite un zieutage en règle.

Leur traversée des années 60 est passée à la trappe et on a tendance à négliger ce disque très intéressant, à des années-lumière de leur explosif parcours sur les pistes et dans les clubs, mais aussi quelques travaux par ailleurs très corrects comme leur premier LP de 67, Horizontal et Idea, tous deux de 68.

Le suivant, Odessa est une belle pièce, ambitieuse, parfois trop, de folk-pop baroque qui, comme c’est de bon ton à cette époque, bénéficie de grands renforts d’instruments et d’orchestrations symphoniques : guitares, piano, orgues, violons, harpes, harmonies vocales…

Il fourmille de bonnes idées, affiche une belle variété pour un résultat qui peut être parfois géant, mais aussi un peu longuet, par instants. A mon sens, il a surtout le défaut de sa longueur ; il n’était peut-être pas indispensable de charger la mule sur un double.

Le concept du double album, avec 17 pièces pas toutes au même niveau, ça peut fatiguer à la longue. Plus concis, il aurait gagné en qualité, même s’il reste, comme je vous le dis, un travail fort valeureux et digne d’intérêt.

Outre la fratrie Gibb, en proie à des rivalités entre Barry et Robin, le groupe compte en son sein, mais pour la dernière fois, Vince Melouney avec lequel les relations sont plombées, Colin Petersen (batterie) et Bill Shepherd qui intervient comme chef d’orchestre.

A Maurice, le chant, la guitare, la basse et les claviers, Barry tenant la guitare et officiant également au chant, tandis que Robin se charge de l’orgue (et du chant). Au regard d’Odessa, on en arrive à regretter que seule la période disco des Gibb ait été fixée dans la mémoire collective, incontestablement moins intéressante que cette cuvée de fin de décennie, autrement plus courageuse et ambitieuse.

Des entrailles d’Odessa émergent une foultitude de pièces grandioses. Le morceau titre d’ouverture plante le décor du naufrage d’un navire disparu dans les eaux de l’Atlantique nord : ses sept minutes, situent bien le haut niveau auquel les frérots Gibb voulaient porter ce disque.

Le pari est réussi. Black Diamond, avec sur le pont, Captain Robin a du Beatles dans les soutes. Le magnifique You’ll Never See My Face Again, Marley Purt Drive, Never Say Never Again, Whisper Whisper, Lamplight, Give Your Best, Melody Fair, Edison, Suddenly forment une collection inestimable qu’il faut isoler dans le catalogue des Bee Gees des sixties.

L’écriture est jolie, racée, mais une fois encore, l’écoute dans un élan continu gonfle un peu. Dommage, mais en piochant au gré de son envie, il y a matière à se faire bien plaisir. La substance est là (RAZOR©)

Infos sur le disque.

Face 1.

1. Odessa (City on the Black Sea).

2. You'll Never See My Face Again.

3. Black Diamond.

 

Face 2.

1. Marley Purt Drive.

2. Edison.

3. Melody Fair.

4. Suddenly.

5. Whisper Whisper.

 

Face 3.

1. Lamplight.

2. Sound of Love.

3. Give Your Best.

4. Seven Seas Symphony.

5. With All Nations (International Anthem).

 

Face 4.

1. I Laugh in Your Face.

2. Never Say Never Again.

3. First of May.

4. The British Opera.

Barry Gibb:chant, guitare.

Robin Gibb:chant, orgue.

Maurice Gibb:chant,guitare,basse,piano,orgue,Mellotron.

Vince Melouney:guitare.

Colin Petersen:batterie.

Bill Shepherd:chef d'orchestre.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×