Donovan : Mellow yellow.

 

Derrière les chansons, des messages...

Et si on grattait un peu ?

 

Cette rubrique est destinée à mettre en avant certaines chansons du rock. Ici priorité est donnée au sens et à la pertinence des paroles, à l'esprit de la chanson et de son auteur, ainsi qu'aux conditions ayant dicté la réalisation du titre, son enregistrement et sa publication. L'objectif est d'avoir une meilleure compréhension du songwriter et de son message du moment. Remettre les choses dans leur contexte en quelque sorte...

L'auteur et la chanson.

Donovan 4Donovan: le Dylan british.

Donovan mellow yellow single coverMellow Yellow (1966), une histoire de...

Donovan electrical banana...godemichet (Electrical Banana).

Donovan yellow mellow lpLe LP Mellow Yellow sorti en 1967.

Donovan troubadourLe troubadour écossais.

8) DONOVAN

MELLOW YELLOW – 1966 (en écoute intégrale ici)

 

Enregistré en septembre/octobre 1966 aux studios Lansdowne de Londres.

Publié en octobre 1966 (U.S.A) en face A d'un single (Face B : Sunney South Kensington),en février 1967 (U.K) en face A d'un single (Face B : Preachin' Love).

Produit par Mickie Most.

Auteur:Donovan.

Durée:3:42.

Label:Epic (U.S.A),Pye (U.K).

Genre:folk-rock psychédélique.

Album:Mellow Yellow (mars 1967).

 

Paroles.

I'm just mad about Saffron
Saffron's mad about me
I'm just mad about Saffron
She's just mad about me

They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow

I'm just mad about Fourteen
Fourteen's mad about me
I'm just mad about Fourteen
She's just mad about me

They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow

Born high forever to fly
Wind velocity nil
Wanna high forever to fly
If you want your cup our fill

They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow

(So mellow, he's so yellow)

Electrical banana
Is gonna be a sudden craze
Electrical banana
Is bound to be the very next phase

They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow

Saffron -- yeah
I'm just mad about her
I'm just mad about Saffron
She's just mad about me

They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow
(Quite rightly)
They call me mellow yellow

(Oh so yellow, oh so mellow)

Le contexte.

Identifiable dès ses premières notes du fait de son introduction rythmée par des cymbales charleston, la chanson Mellow Yellow de Donovan ne porte en aucun cas sur une histoire de fumette de peaux de bananes séchées comme le bruit a couru à sa sortie et à laquelle on prêtait des vertus hallucinogènes. La rumeur est lancée en 1966 par Country Joe McDonald. Peau de balle pour l'effet, j'ai essayé. Circulez, y a rien à voir...

Mellow Yellow relate tout simplement une affaire de de vibromasseur (Electrical Banana Is Gonna Be A Sudden Craze) qui lui a été suggérée par la lecture d'un journal dans lequel, en dernière page, apparaît une publicité pour un gode jaune appelé Mellow Yellow.

Donovan, 20 ans à l'époque des faits, en fait une chanson dont l'esprit est ancré dans la coolitude des 60's, mais ses paroles sulfureuses, controversées et ambiguës, l'emprunt du titre Mellow Yellow à un auteur irlandais pour qualifier les fesses de son héroïne), ainsi que les interprétations qui en sont faites dans le public (détournement de mineure, avortement, drogue) ne font qu'entretenir la rumeur.

Enregistrée en octobre 1966, Mellow Yellow masque le mal-être de l'artiste, en proie à des problèmes personnels et professionnels. Quelques mois plus tôt, durant l'été 1966, il est arrêté pour possession de cannabis. Donovan (de son vrai nom Donovan Philips Leitch) est le premier d'une longue liste de stars pop-rock britanniques à subir ce sort.

Professionnellement, l'artiste est contrarié par de sombres histoires de contrats opposant Pye Records et Epic. Son ascension jusque là fulgurante trouble ses desseins et entache quelque peu une carrière qu'on lui prête prometteuse. Donovan est au sommet de son art, on dit de lui qu'il est le Dylan british...

Dans ce contexte de différends, Mellow Yellow, arrangée par John Paul Jones (le bassiste de Led Zeppelin) sort d'abord aux États-Unis (24 octobre 1966) avant le Royaume-Uni (février 1967). Chez l'Oncle Sam, elle se classe 2ème du Billboard 100 et se vend à plus d'un million d'exemplaires ; en Angleterre, elle ne fait que 8, victime du succès des Good Vibrations (Beach Boys) ou No Milk Today d'Herman's Hermits.

Elle figure sur l'album (son 4ème) du même nom de 1967, non publié en Grande-Bretagne au motif des problèmes contractuels évoqués par ailleurs (RAZOR©).


 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×