The Who : Won't Get Fooled Again.

 

Derrière les chansons, des messages...

Et si on grattait un peu ?

 

Cette rubrique est destinée à mettre en avant certaines chansons du rock. Ici priorité est donnée au sens et à la pertinence des paroles, à l'esprit de la chanson et de son auteur, ainsi qu'aux conditions ayant dicté la réalisation du titre, son enregistrement et sa publication. L'objectif est d'avoir une meilleure compréhension du songwriter et de son message du moment. Remettre les choses dans leur contexte en quelque sorte...

L'auteur et la chanson.

Wontgetfooledagain the who single

Wontgetfooledagain the who portrait

Wontgetfooldedagain pete townshend

Wontgetfooledagain whosnext the who

The who won t get

The who won t get 2

The who wont get 3

5) THE WHO

WON'T GET FOOLED AGAIN – 1971 (en écoute intégrale ici)

 

Enregistré en avril-mai 1971 aux Studios Olympic (Londres) et dans le Rolling Stones Mobile Studio (Stargroves/Berkshire).

Publié le 25 juin 1971 en face A du single, face B : I Don't Even Know Myself.

Produit par The Who,Glyn Johns.

Auteur:Pete Townshend.

Durée:single 3:36,version LP:8:32.

Label:Track (U.K),Decca Records (U.S.A.).

Genre:rock, hard rock.

Album:Who's Next (août 1971).

 

Paroles.

We'll be fighting in the streets
With our children at our feet
And the morals that they worship will be gone
And the men who spurred us on
Sit in judgement of all wrong
They decide and the shotgun sings the song

I'll tip my hat to the new constitution
Take a bow for the new revolution
Smile and grin at the change all around
Pick up my guitar and play
Just like yesterday
Then I'll get on my knees and pray
We don't get fooled again

The change, it had to come
We knew it all along
We were liberated from the fold, that's all
And the world looks just the same
And history ain't changed
'Cause the banners, they are flown in the next war

I'll tip my hat to the new constitution
Take a bow for the new revolution
Smile and grin at the change all around
Pick up my guitar and play
Just like yesterday
Then I'll get on my knees and pray
We don't get fooled again
No, no!

I'll move myself and my family aside
If we happen to be left half alive

I'll get all my papers and smile at the sky
Though I know that the hypnotized never lie
Do ya?

There's nothing in the streets
Looks any different to me
And the slogans are replaced, by-the-bye
And the parting on the left
Are now parting on the right
And the beards have all grown longer overnight

 

I'll tip my hat to the new constitution
Take a bow for the new revolution
Smile and grin at the change all around
Pick up my guitar and play
Just like yesterday
Then I'll get on my knees and pray
We don't get fooled again
Don't get fooled again
No, no!

Yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!

Meet the new boss
Same as the old boss

Le contexte.

Won't Get Fooled Again, que l'on peut traduire par « on ne se fera plus avoir » a été initialement écrit pour intégrer un opéra-rock prévu pour donner une suite à Tommy. Il devait être le final de l'ambitieux, pour ne pas dire prétentieux, projet Lifehouse par lequel Pete Townshend, après le succès de Tommy (1969), tente de repousser encore plus loin les limites du rock et de développer plus encore son champ créatif.

Lifehouse étant abandonné, certaines chansons, inspirées par les écrits du Maître Sufi Inayat Khan et Meher Baba, finissent finalement par alimenter un album beaucoup plus classique : Who's Next, publié en août 1971.

Elle est préalablement diffusée comme single, dès juin (25) de la même année, dans un format plus court (3:36) que la version cloturant l'album Who's Next et culminant plus de 8 minutes et 30 secondes. Le titre occupe la face A d'un 45T, la face B étant affectée à I Don't Even Know Myself. A l'origine, le choix se porte alors sur Behing Blue Eyes.

Au final, la décision de privilégier Won't Get Fooled Again s'avère judicieuse puisque le morceau fait 9 dans les charts britanniques et 15 aux Etats-Unis. Depuis le titre est classé au 134ème rang du classement Rolling Stone des 500 meilleures chansons de tous les temps.

Support de sitcom (Les Simpsons), de pub (Nissan Maxima 2000) ou générique de série télévisée (Les Experts Miami), Won't Get Fooled Again est une chanson anti-establishment qui vise plus particulièrement la nouvelle race de politiciens émergeant au début des 70's.

Elle relate une sorte de révolution. La partie initiale raconte le soulèvement (Wie' Be Fighting In The Streets) ; elle est suivie du renversement du pouvoir au profit d'un nouveau régime avant de s'achever par le constat qu'une cause n'est pas meilleure qu'une autre (And The World Looks Just The Same, And History Ain't Changed  ou Meet The New Boss, Same As The Old Boss).

Pour appuyer cette révolution, Pete Townshend, le songwriter-maison des Who, intègre pour la première fois un synthétiseur qui donne le rythme principal de la chanson. Son approche innovante et unique fait de Townshend un des premiers experts de l'instrument dans le rock. Il reprend ce procédé impressionnant pour Baba O' Riley où le synthé est la base de toute le morceau.

L'autre caractéristique de Won't Get Fooled Again, c'est le cri que pousse le chanteur Roger Daltrey à l'amorce du final de la chanson (7:45). Un cri comme ça, c'est alors du rarement entendu dans le rock. Il est si puissant, si strident, si rageur que lors de son enregistrement, les membres du groupe, réunis pour déjeuner dans une pièce annexe au studio, ont cru que Roger Daltrey était en train de se frictionner avec l'ingénieur du son.

Les Who ont toujours eu une préférence pour la version studio. Le groupe considère alors que les coupures opérées pour calibrer le morceau dans un format compatible avec les passages radiophoniques, portent atteinte à leur créativité. A partir de là, l'intérêt des Who pour les singles se fait moins pressant.

Parmi les artistes ayant repris ce titre à leur compte (Richie Havens dans une approche acoustique, Murray Head, dans une filière plus orientale) la version la plus probante reste celle de Van Halen (1993) . Son interprétation passionnée et électrique est l'adaptation la plus fidèle à l'original (RAZOR©).

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau