Le petit coeur le plus célèbre du rock.

 

Janis Joplin

 

Tatoojanis 2

 

Lyle Tuttle dans la peau.

 

Aujourd'hui banalisé et démocratisé, le tatouage a longtemps été l'apanage des durs à cuire, des soldats, des bikers et des rockers, mais surtout l'exclusivité de la gente masculine jusque dans les années 60, où la libéralisation de la femme a rééquilibré l'égalité en droits avec ces messieurs.

 

Symbole du pouvoir de la femme des 60's.

En accédant au tatouage, les femmes ont fait évoluer ce que l'on pourrait qualifier avec humour de peinture sur soi, vers un art plus doux, moins agressif. Parmi les pionnières de ce passage à l'acte, Janis Joplin figure au tempérament de feu et dont les marquages sur la peau ont largement contribué à son image. Symboles du pouvoir féminin, ses tatouages sont particulièrement demandées aujourd'hui.

Janis disait que le fait de s'être fait tatouer l'a rendue plus forte, plus sûre d'elle, qu'elle offrait à la vue de tous son tatouage sur la face externe de son poignet, inspiré d'un de ses bracelets florentins ramenés de sa récente tournée en Amérique du Sud, mais réservait les plus intimes comme le petit cœur sur son sein, à ses boyfriends. Et elle en eut ! N'était-ce pas elle qui disait que celle qui arborait un tatouage était une femme facile ?

Tatouage janis lyle tuttle rs 1970

L'artiste qui a tatoué sur 6 continents.

Lyle Tuttle, le plus célèbre tatoueur des Etats-Unis et qui a même eu droit à la première du magazine Rolling Stone du 1er octobre 1970, a tatoué sur tous les continents et une bonne partie du rock des 60's/70's (Cher, les frères Allman, Joan Baez...) ; il eut le privilège de tatouer Janis qu'il voit débarquer un jour dans l'atelier de la Seventh Street à San Francisco.

Tuttle ne la connaissait pas particulièrement mais avait beaucoup entendu parler d'elle. Au retour d'une tournée, l'artiste drapée dans des vêtements hippies, parée de nombreux bracelets et colliers, un boa en plume autour du cou, déboule dans la boutique avec ses deux samoyèdes, de gros chiens de race sibérienne, vite débarqués de l'endroit pour éviter tout affrontement avec le Bull Terrier du propriétaire des lieux.

Elle voulait deux tatouages : les deux énoncés précédemment. Tuttle dessine les contours des futures empreintes au style à bille et passe aussitôt à l'action.

Le petit cœur le plus célèbre du rock.

L’œuvre plaît à la texane trop heureuse d'enterrer Jan Lyn pour donner vie à Pearl, son surnom dans le milieu du rock. Elle va même jusqu'à afficher, entre autres, ses tatouages dans le San Francisco Chronicle et dans l'émission télévisée The Dick Cavett Show. Mieux, elle organise, autour de Lyle Tuttle, une fête dans sa résidence de Mill Valley pour laquelle elle invite ses innombrables amis du rock.

Lyle Tuttle ne pouvait rêver meilleure publicité. Au lendemain de sa mort, plus d'une centaine de fans de l'artiste se firent tatouer le célèbre petit cœur sur leur poitrine (RAZOR©).

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau