Danny Kirwan

 

DANNY KIRWAN

(13 mai 1950/8 juin 2018).

 

Danny Kirwan vient de nous quitter à 68 ans. Le rock pleure celui qui, il y a 5 décennies, entrait comme guitariste au sein de Fleetwood Mac. On parle là du vrai Fleetwood Mac, pas celui de Lindsey Buckingham et de Rumours ou Tusk, mais de la formation originelle.

Danny kirwan now

Danny kirwan youngGuitariste virtuose, Kirwan est aussi le songwriter compétent sur lequel le groupe s'appuie dans la période transitoire des anglais et qui ménera au Fleetwood Mac commercial.

Une des forces vives du premier Fleetwood Mac.

Celle-ci est définitivement inscrite au firmament de la musique comme une des influences majeures du british blues boom des 60's et une des plus populaires entre 1967 et 1970, juqu'à ce que le départ de son âme, Peter Green, ne la fasse quelque peu rentrer dans le rang jusqu'en 1975.

Ce Fleetwood Mac est alors bien installé dans le top 10 des grandes formations blues-rock du moment et Danny Kirwan, 18 ans quand il rejoint le groupe londonien, en devient un des maillons majeurs, une des forces principales qui font l'unicité de cette mouture, nantie de trois guitaristes (Green, Spencer et Kirwan) avec son arrivée en 1969.

Danny Kirwan prend part à 5 des albums du groupe entre 1969 et 1972 : Then Play On (1969), Blues Jam At Chess (1969), Kiln House (1970), Future Games (1971) et Bare Trees (1972).

Guitariste virtuose, il est aussi le songwriter compétent sur lequel le groupe s'appuie dans la période transitoire des anglais et qui ménera au Fleetwood Mac commercial. Le dernier LP dans lequel il est impliqué est alimenté par 5 de ses propres compositions, sur les 10 titres qu'il contient. Bare Trees fait 70 au Billboard et est vendu à des millions d'exemplaires.

Rest In Peace, Danny.

En proie à de sérieux problèmes de dépendance à l'alcool, en tournée notamment, Danny Kirwan est viré de Fleetwood Mac et rebondit, dès 1974, sur Hungry Fighter (avec Dave Walker, Paul Raymond, Andy Sylvester, Mac Poole) avant d'engager l'année suivante une carrière solo ponctuée de 4 opus : Second Chapter (1975), Midnight In San Juan (1976), Danny Kirwan, la version américaine du disque précédent (1977) et Hello There Big Boy (1979), tous chez DJM Records. Ses albums n'ayant pas été suffisamment promus, s'avèrent autant d'échecs commerciaux.

Kirwan traverse des phases difficiles au cours des décennies suivantes, l'amenant à finir sans abri et à vivre dans la rue. Intronisé au Rock And Roll Hall Of Fame (1998) avec les autres membres de Fleetwood Mac, il ne prend pas part à la cérémonie. Il en était pourtant l'un des inoubliables piliers. Paix à son âme (RAZOR©).

death 60's fleetwood mac guitariste peter green bare trees kiln house 70's

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !