Cyril Davies.

BIOGRAPHIE.

 

 

CYRIL DAVIES/Denham (Buckinghamshire – UK)

 

Cyril davies intro

 

Né le 23 janvier 1932 à Denham, décédé le 7 janvier 1964 à Londres.

Actif du début des 50's à 1964.

Connu aussi sous Cyril Davies All-Stars,Cyril Davies & R&B All-Stars,The Cyril Davies Blues Band.

Labels:Folklore,Pye Records,Immediate,Sequel,RCA Victor,Vogue.

Genre:blues,british blues,R&B,Chicago Blues.

 

Acteur séminal du british blues.

Cet homme a contribué à façonner la scène musicale anglaise des 60's et rares sont les papiers parlant de lui, encore plus uniques sont les écrits qui rappellent le rôle séminal de Cyril Davies.

Sa vie, trop tôt achevée (il est mort à une quinzaine de jours de son 32ème anniversaire), n'a pas permis, à celui qui, avec Alexis Korner, a été déterminant dans la popularisation de la musique blues américaine au Royaume-Uni, de se constituer un catalogue personnel conséquent, ses admirateurs devant souvent se contenter d'enregistrements en public captés dans des conditions souvent rudimentaires.

L'œuvre de celui qui fut actif entre le début des 50's et les premiers jours de l'année 64, essentiellement live et non commerciale, tant en qualité d'interprète qu'en meneur d'orchestres, est surtout accessible par des biais posthumes et rassemblée dans des compilations de qualité plus ou moins discutable.

Elle a influencé de nombreux musiciens qui ont fait de belles carrières comme les Rolling Stones, Cream, les Yardbirds (Led Zeppelin), les Who, les Kinks, Long John Baldry, Rod Stewart, John Mayall, Ritchie Blackmore...

Cyril davies une influence pour artistes ramblin jack elliottL'influent Cyril Davies.

Cyril davies the r b all starsCyril Davies & The R&B All Stars.

Cyril davies the aling clubActeur majeur du british blues boom.

Cyril davies korner guitar davies micro au marqueeAvec Alexis Korner (guitare)...

Cyril davies r b at the marquee blues incorporatedUn album incontournable au Marquee (1962).

Cyril davies the legendary 1970The Legendary Cyril Davies (1970).

L'Ealing Club, point de départ du blues britannique.

Propriétaire, avec son pote Korner, de l'Ealing Club (le 17 mars 1962), Cyril Davies a permis au British Blues de développer sa propre identité en faisant de l'endroit un point de rendez-vous incontournable pour tous les musiciens britanniques attirés par le blues, à une époque où l'intérêt pour le genre est animé par les seuls jazzmen.

Dans ce contexte encore balbutiant, le tromboniste de jazz Chris Barber, après un séjour aux États-Unis, joue les entremetteurs pour organiser au Royaume-Uni la venue des artistes de blues américains, les Big Bill Broonzy, Sonny Terry, Brownie McGhee et autre Muddy Waters.

L'Ealing Blues Club, et bien d'autres clubs londoniens à sa suite (le Crawdaddy, L'Eel Pie Club, le Flamingo et le Marquee), sert de terreau au lancement du R&B british.

Celui-ci va créer le son du blues à l'anglaise et avoir l'influence que l'on sait, dans la foulée, sur l’avènement des premiers groupes de rock britanniques.

Meilleur harmoniciste de blues anglais, Squirrel (c'était son surnom), a malheureusement, au fil du temps, été quasiment écarté des annales musicales du début des sixties, bien qu'il ait pourtant contribué à les façonner.

Rendons à César, ce qui appartient à César...

Du jazz, au skiffle puis au blues.

Né le 23 janvier 1932 dans une petite ville à une trentaine de bornes du centre de Londres (Denham), là-même où ont résidé Cilla Black, Sandy Shaw, Mike Oldfield et Sir Roger Moore, Cyril est originaire d'une modeste famille galloise (William Albert Davies et Margaret Mary, née Jones).

Il a un frère aîné, Glyn, avec lequel il partage le goût de la guitare, du banjo et du ukulélé. A 15 ans, Paul Oliver, sommité de la musique afro-américaine, l'initie au jazz et au blues.

Au terme de sa scolarité, Cyril travaille au sein de Martin-Baker Ltd de Denham, une fabrique de sièges éjectables pour l'industrie aéronautique, avant de rentrer dans la RAF (1949) pour effectuer ses obligations militaires, puis de démarrer, à son compte, une entreprise de récupération et de réparation d'épaves automobiles, au début des 50's.

Cyril Davies fréquente alors de plus en plus les clubs de jazz. A cette époque, il amorce sa carrière artistique en intégrant comme banjoïste (et pour 4 ans) les Southern Stompers, groupe de jazz traditionnel de Steve Lane.

Il voue parallèlement une passion pour la musique blues américaine et pour Leadbelly, dont il s'imprègne fortement pour interpréter avec la même émotion le répertoire du bluesman américain.

Cyril alterne alors ses apparitions en public entre le collectif jazzy de Lane et des prestations d'un blues basique, dépouillé, seul sur scène, avec sa 12 cordes et son harmonica.

L'engouement des ados britanniques pour le skiffle, au milieu des années 50, le pousse à à ouvrir à Soho, un endroit dédié, le London Skiffle Center, situé à au-dessus du Roundhouse Pub, à l'angle de Wardour Street et de Brewer Street (1955).

Alexis Korner en devient un client régulier, puis un artiste permanent avec lequel Cyril va très bien s'entendre, notamment dès lors qu'il s'agit de partager le blues.

De cette relation naît une collaboration musicale plus marquée, qui débouche sur l'enregistrement par le duo et avec la chanteuse Beryl Bryden, d'une petite poignée de titres (Backroom Skiffle Group).

Suite à cette expérience, les deux musiciens donnent la priorité à leur association et se désengagent de la gestion du London Skiffle Club, devenu le premier club de skiffle de la capitale et un des meilleurs d'Angleterre.

La boîte en question mute, quelques mois plus tard, en London Blues And Barrelhouse Club, lequel va accélérer l'ancrage du country-blues dans la culture musicale britannique.

Dans le même temps, Korner et Davis officient également comme musiciens de sessions. Par l'entremise de Chris Barber, ils accompagnent la chanteuse nord-irlandaise Ottilie Patterson (épouse Barber) qui utilise des instruments amplifiés.

Reprenant cette idée à leur compte, ils constituent le Blues Incorporated (1961), formation informelle ouverte à tous ceux qui ont le blues comme passion commune et organisé selon les disponibilités et les accroches du moment.

Le premier groupe de R&B électrique voit le jour au Royaume-Uni. Son line-up initial est constitué du guitariste Art Wood, du regretté batteur des Stones, Charlie Watts (décédé en août 2021), du saxophoniste Dick Heckstall-Smith et du bassiste Andy Hoogenboom.

Keith Scott, Graham Beazley, Derek Manfredi et Denny Hutchinson sont également à associer dans le Blues Incorporated des débuts, qui font appel à Long John Baldry, Mick Jagger, Rod Stewart, Brian Jones et Jack Bruce au gré des concerts.

R&B From The Marquee.

Dès mars 1962, l'Ealing Jazz Club que Davies et Korner ont acquis, devient le lieu de spectacles réguliers de R&B ; les musiciens en herbe tapent le bœuf avec les artistes noirs d'Outre-Atlantique et le Blues Incorporated est définitivement installé comme le groupe résident de l'Ealing Club.

Début mai 62, il devient même un régulier du Marquee (tous les jeudis) où il enregistre (juin 1962), sous la direction du promoteur et producteur Jack Good, son premier LP (il est en fait enregistré dans les studios Decca et non au Marquee), dans une filière Chicago Blues, publié en novembre 1962 pour Ace Of Clubs, une filiale de Decca : R & B From The Marquee.

A l'automne 1962 (octobre), Cyril Davies, après une nouvelle dispute avec son acolyte au motif que ce dernier veut privilégier le jazz au blues, quitte le Blues Incorporated qu'intègrent alors les futurs Cream, Jack Bruce et Ginger Baker, (ce dernier prenant la place de Charlie Watts parti pour les Stones).

Cyril davies alexis korner portrait

« Je n'ai jamais cessé de considérer Cyril de loin le meilleur harmoniciste de blues en Grande-Bretagne. » (Alexis Korner)

Cyril Davies And The R&B All-Stars.

Davies, remplacé par Graham Bond, rebondit en créant Cyril Davies And The R&B All-Stars.

Le Blues Incorporated migre alors vers le Flamingo, avant de voir Graham Bond, Jack Bruce et Ginger Baker le quitter pour s'en aller former le Graham Bond Organization.

Dans le même temps que le Blues Incorporated installe ses nouveaux quartiers au Flamingo, Cyril Davies en profite pour évincer celui qui est devenu un rival, du Marquee.

Anciens membres de Screaming Lord Sutch And The Savages, Rick Brown (basse), Carlo Little (batterie), Nicky Hopkins (piano) en constituent le line-up original, celui évoluant sous The Cyril Davies Blues Band (décembre 1962).

Jimmy Page (guitare), puis Bernie Watson, Long John Baldry, piqué à Korner en janvier 1963, et les choristes sud-africaines The Velvettes intègrent également le collectif.

Un premier single tombe chez Pye Records sous l'identité de Cyril Davies And His Rhythm And Blues All-Stars (Country Line Special/Chicago Calling - février 63). Sans Baldry et les choristes.

Triste fin.

Après le départ de Nicky Hopkins pour des raisons de santé (mai 1963), Keith Scott prend le relais, mais le groupe perd dans le mouvement Brown (Rick Fenson de son vrai nom), Watson et Little. Cliff Barton (basse), Geoff Bradford (guitare) et Micky Waller (batteur) sont alors recrutés.

Ils sont du deuxième single, sorti en août 63 : Preachin' The Blues/Sweet Mary. Toujours sans Baldry et les Velvettes. Keith Scott et Micky Waller, sont toutefois écartés à la fin de cette même année, respectivement remplacés pour le coup par Johnny Parker et Bob Wackett.

Alors qu'il touche du doigt la reconnaissance, Davies voit sa santé se détériorer rapidement. Souffrant de pleurésie, il fait fi des recommandations des médecins qui lui préconisent le repos total et continue à travailler, à tourner et à noyer ses douleurs dans l'alcool, empirant de jour en jour son état sanitaire.

Sur ses derniers jours, Cyril Davies marche péniblement et s'appuie sur une canne pour se déplacer ; lors d'un concert dans un club londonien (Eel Pie Club), il s'éteint le 7 janvier 1964 d'une endocardite.

Il n'avait pas encore 32 ans et avait déjà brûlé la vie par les deux bouts , sans avoir pu mesurer, ni pleinement profiter de l'influence qu'il aura eu sur la musique britannique (RAZOR©2021).

DISCOGRAPHIE 60'S.

LP Live - 1962

 

Cyril davies r b at the marquee blues incorporated

 

ALEXIS KORNER'S BLUES INCORPORATED

FROM THE MARQUEE – 1962  5/5

 

Publié en novembre 1962.

Produit par Jack Good.

Durée :34:31.

Label:Ace Of Clubs,Decca.

Genre:british blues boom,blues-rock,blues.

 

In-con-tour-nable !

 

From The Marquee n'est pas un album de Cyril Davies mais il y a contribué à l'harmonica et livré une prestation remarqué. Ce disque est parfait pour l'auditeur pour découvrir l'univers R&B british dans laquelle il a évolué et dont il a été un des façonneurs du son.

Le R&B ici développé est enflammé et l'harmonica en est un des éléments majeurs. Les enregistrements, bien que recensés sous le titre de From The Marquee, ne sont pas réalisés dans le mythique club londonien mais dans les studios Decca, en direct. Ils sont crédités à l'Alexis Korner's Blues Incorporated, Alexis Korner et Cyril Davies étaient cul et chemise.

Davies quitte le groupe en 1963 ; il décédera l'année suivante à 32 ans. Rares sont donc les occasions de découvrir cet artiste unique, un des meilleurs bluesmen blancs de la fin des 50's/début des 60's, aussi je conseille fortement ce disque pour le faire (RAZOR©2021).

 

1. Gotta Move.

2. Rain Is Such A Lonesome Sound.

3. I Got My Brand On You.

4. Spooky But Nice.

5. Keep Your Hands Off.

6. (I Wanna Put) A Tiger In Your Tank.

7. I Got My Mojo Working.

8. Finkle's Cafe.

9. Hoochie Coochie Man.

10. Down Town.

11. How Long How Long Blues.

12. I Thought I Heard That Train Whistle Blow.

 

Alexis Korner:guitare.

Cyril Davies:harmonica,chant sur 3/5/6/7/9.

John Baldry:chant sur 2/11/12.

Spike Heatley,Teddy Wadmore:basse.

Keith Scott:piano.

Graham Burbidge:batterie.

Dick Heckstall-Smith:saxophone ténor.

Big Jim Sullivan:chœurs sur 7.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires