Van Halen.

BIOGRAPHIE.

 

VAN HALEN/Pasadena (Californie – USA)

 

Van halen 2

 

Actif entre 1972 et 2020.

Labels:Warner Bros,Interscope.

Genre:rock,hard rock,heavy metal,glam metal.

Site officiel:van-halen.com

 

Un seul être vous manque...

 

Figure du hard rock des 80's et popularisé par le titre Jump, devenu l'hymne par lequel les joueurs de l'Olympique de Marseille font leur entrée sur la pelouse du Vélodrome à chacun de leur match à domicile, le groupe Van Halen vient de perdre, le 6 octobre 2020 (soit 10 jours après le décès de Mark Stone, bassiste d'origine de Mammoth, mouture pré-Van Halen entre 1972 et 1974), son légendaire guitariste Eddie, par ailleurs fondateur de la-dite formation en 1972, avec son frère Alex.

Van halen introVan Halen : précurseur du hard rock à l'américaine...

Van halen jump...révélé par l'explosif Jump.

Van halen eddieUn seul être vous manque... (Eddie Van Halen)

Van halen 3...et c'est tout un groupe qui est remis en cause.

Van halen tokyo domeEt si Tokyo Dome était le dernier LP ?

Celui qui s'est également illustré par le mémorable solo de guitare sur Beat It de Michael Jackson en 1983 a succombé à un cancer de la gorge.

 

8ème meilleur guitariste de tous les temps sur la liste établie par le magazine Rolling Stone en 2011 (gain de 62 places par rapport à 2003), l'américano-néerlandais a popularisé le tapping, une technique que Steve Hackett de Genesis a commencé à développer durant les 70's.

 

Batteur à l'origine, son frère Alex tenant alors la six cordes, Eddie Van Halen, fait progressivement de la guitare son instrument de prédilection, au point de devenir une star incontournable de l'instrument et de contribuer à faire de Van Halen, le groupe, un leader du hard rock de l'ère moderne.

 

Fumeur invétéré, Eddie va rencontrer des problèmes de santé au début du nouveau millénaire et doit subir l'ablation d'un tiers de sa langue en 2000, suite à un cancer de la bouche diagnostiqué.

 

Il était supposé en être guéri, mais ses absences en public depuis octobre 2015 (Hollywood Bowl) et la chimiothérapie engagée depuis, n'auguraient rien de bon.

 

Cette lourde et triste disparition à l'âge de 65 ans, la peine inapaisable de son fils Wolfgang entré au sein de Van Halen en 2006, une tournée annulée au printemps dernier ainsi que les déclarations pessimistes de David Lee Roth récemment, laissent à penser que la reformation du groupe, plus de 75 millions d'albums vendus au compteur, a désormais du plomb dans l'aile... L'avenir nous dira ce qu'il en est du devenir de ce combo né dans la première moitié des 70's.

 

Un environnement musical propice.

 

L'histoire de Van Halen prend racine au Pays-Bas, à Amsterdam, où les frères du même nom sont nés : Alex en 1953, Eddie, deux ans plus tard. Ils sont les enfants de Jan Van Halen, un maître de la clarinette et du saxophone et de Eugenia Van Beers, d'origine indonésienne, l'Indonésie étant avant la seconde guerre mondiale, sous domination coloniale hollandaise.

 

Une fois marié, le couple Van Halen déménage aux Pays-Bas en 1949, où Jan exerce comme musicien professionnel, tout en assurant un emploi à côté.

 

La famille déménage à Pasadena (Californie) en 1962 où, encouragés par le patriarche, Alex et Edward Lodewijk (Eddie) reçoivent une formation de pianiste classique. C'est toutefois vers la guitare, pour l'aîné, et vers la batterie, pour son cadet que les frères s'orientent rapidement.

 

Eddie livre des journaux pour financer son instrument et voit d'un mauvais œil que son frangin l'utilise pour se perfectionner pendant qu'il travaille, aussi, pour se venger, le plus jeune se met à la guitare et abandonne la batterie à Alex.

 

Ce dernier, fan de Ginger Baker et de John Bonham, apprivoise vite le maniement des baguettes et se défend plutôt pas mal. Il s'y fixe tandis qu'Eddie se met à la guitare.

 

Il en deviendra un élément novateur, mais surtout un virtuose, comme son idole Eric Clapton.

Des Broken Combs à Van Halen.

Les années scolaires donneront à Alex et Eddie l'occasion de faire leurs débuts ensemble, partageant dans un premier temps The Broken Combs (1964), devenu The Trojan Rubber Co, populaire auprès des étudiants. On leur prête aussi le nom de The Space Brothers et Genesis à la même période. Genesis étant déjà pris, les frères Van Halen rebondissent sur Mammoth en 1972, lequel, pour les mêmes raisons, devient Van Halen deux ans plus tard.

Outre la fratrie Van Halen, le line-up original de Van Halen (pressenti pour s'appeler Rat Salade) compte Mark Stone comme bassiste, puis dans un second temps le chanteur David Lee Roth. Mark Stone écarté, Michael Anthony intègre à son tour un groupe qui se produit à et dans la périphérie de Los Angeles et s'y fait remarquer.

Van halen wolfgang

« Difficile à imaginer que je devais un jour annoncer cela mais mon père, Edward Lodewijk Van Halen, a perdu ce matin son long combat contre le cancer. C'était le meilleur père qu'on puisse espérer. Chaque moment partagé avec lui sur et en dehors de la scène était un cadeau. Mon cœur est brisé et je ne pense pas me remettre complètement, un jour, de cette perte. Je t'aime, Pop. » (Wolfgang Van Halen)

Précurseur du hard rock à l'américaine.

Van Halen devient le groupe-résident du night-club Gazzari's et passe régulièrement dans le temple d'Hollywood, le Whisky A Go Go (75/76). C'est au Gazzari's que le bassiste de Kiss, Gene Simmons, les repère (1976) et leur avance les frais pour enregistrer une démo ; il joue un rôle déterminant dans les débuts de Van Halen en favorisant son rapprochement avec le label Warner Bros. Un an plus tard (1977), le groupe tient son contrat d'enregistrement.

Un premier album tombe en février 1978 : l'éponyme Van Halen, un disque précurseur du hard américain et révolutionnaire de par l'utilisation du tapping. Pour un premier jet, Van Halen réalise un coup de maître (N°19 du Billboard 200) auquel adhère le public international.

15 millions d'exemplaires sont écoulés sur la planète, dont 10 millions pour le seul marché américain. Runnin' With The Devil, Ain't Talkin' 'Bout Love, Jamie's Cryin' ou Eruption, devenus depuis des classiques du groupe, en sont les éléments moteurs.

Une des valeurs sûres du rock des 80's.

Après une tournée en ouverture de Black Sabbath, Van Halen sort Van Halen II (mars 1979), lequel se place au 6ème rang du Billboard 200 (23 au Royaume-Uni) et engendre deux singles à succès, Dance The Night Away (N°15 aux USA) et Beautiful Girls (N°84).

Women And Children First (mars 1980), Fair Warning (avril 1981) et Diver Down (avril 1982) suivent et font aussi bien que leurs prédécesseurs. Jump s'invite dans la foulée (fin 1983) et atteint la première place des charts américains, faisant de Van Halen une des valeurs sûres du rock des 80's.

Au milieu de la décennie, Van Halen perd son chanteur légendaire, David Lee Roth qui privilégie alors une carrière solo. Sammy Hagar, un ancien de la maison Montrose, le supplée jusqu'en 1996, remplacé par Gary Charone jusqu'à ce que le groupe ne s'accorde une pause juste avant de basculer dans le troisième millénaire (1999).

Le Rock And Roll Hall Of Fame en 2007.

Au début des années 2000, Eddie Van Halen lutte déjà contre un premier cancer et rend public cette information tandis que Hagar réintègre la formation, en 2003, puis prend une nouvelle fois de la distance avec ses partenaires deux ans plus tard, ce retrait occasionnant le retour de David Lee Roth (2006). A la même période, Wolfgang Van Halen, fils d'Eddie, prend la place de Michael Anthony, suite à des dissensions en interne.

Intronisé au Rock And Roll Hall Of Fame en 2007, le groupe engage une tournée, laquelle s'avère être la plus réussie de l'histoire du groupe. Elle rapporte pas moins de 93 millions de dollars.

Van Halen va alors se servir de ce succès pour se remotiver et continuer à faire parler de lui positivement, à l'image de A Different Kind Of Truth, son dernier LP studio de 2012, très bien accueilli par le public comme par la critique, et du live Tokyo Dome (2015) seul live avec David Lee Roth. Groupe parmi les plus vendus aux États-Unis, la mort de son rouage principal fait naître les interrogations les plus légitimes sur la suite (RAZOR©2020).

DISCOGRAPHIE 70'S.

LP Studio 1 - 1978

 

Van halen val halen 1978

 

VAN HALEN

VAN HALEN – 1978  5/5

 

Publié en 1978.

Produit par Ted Templeman.

Durée:35:13.

Label:Warner Bros Records.

Genre:hard rock,heavy metal.

 

Séminal.

 

Pour moi, avec l'album d'entame du catalogue, on tient le meilleur travail de Van Halen. Beaucoup de LP de la discographie paraissent un peu datés aujourd'hui. Pas celui-là. Pas l'éponyme Van Halen, sorti en 1978 chez Warner Bros. et qui est toujours aussi éblouissant à écouter 42 ans plus tard.

C'est un grand classique du rock, un incontournable dans une discothèque qui se prétend haut de gamme. Grand technicien de la guitare, virtuose du tapping qu'il popularise ici dans Eruption, Eddie Van Halen réalise ici un véritable tour de force et définit, à partir de ce disque, un nouveau style de hard rock, celui des 80's.

L'album a donc valeur historique au regard du changement qu'il apporte dans un rock qui n'excite alors plus grand monde. Comme Van Halen, toujours selon moi, ne sera plus jamais au niveau de cet album exceptionnel par la suite, on met le mouchoir, la serviette, le drap et la couverture dessus. On ne passe pas à côté.

On pourrait élever une statue à feu Eddie, la vitrine de Van Halen, pour sa virtuosité ici, mais on se doit également de souligner la performance individuelle des autres musiciens (Alex Van Halen, Michael Anthony et David Lee Roth) et la prouesse collective.

La patte de Ted Templeman, c'est la cerise sur le gâteau. Le technicien n'est pas un peintre ; il a élevé Ronnie Montrose (LP éponyme de 1973) à un niveau extraordinaire cinq ans auparavant, il faut s'en souvenir.

Ce premier disque donne du riff à satiété, du groove avec gourmandise, des harmonies vocales éblouissantes. Véritable tour de force, il va avoir une influence énorme sur des générations de hard rockeux.

De ce lot émergent plus particulièrement le liminaire Runnin' With The Devil, le séminal Eruption, Ain't Talkin' 'Bout Love, Atomic Punk, On Fire et Jamie's Cryin'. Du lourd, très lourd (RAZOR©).

 

1. Runnin' With The Devil.

2. Eruption.

3. You Really Got Me.

4. Ain't Talkin' 'Bout Love.

5. I'm The One.

6. Jamie's Cryin'.

7. Atomic Punk.

8. Feel Your Love Tonight.

9. Little Dreamer.

10. Ice Cream Man.

11. On Fire.

 

David Lee Roth:chant,guitare acoustique.

Eddie Van Halen:guitare,choeurs.

Michael Anthony:basse,choeurs.

Alex Van Halen:batterie.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.