Alexis Korner's Blues Incorporated.

BIOGRAPHIE.

 

ALEXIS KORNER'S BLUES INCORPORATED/Londres (Angleterre)

 

Alexis korner blues incorporated 1

 

Actif entre 1961 et 1966.

Labels:Decca,Parlophone,Fontana.

Genre:blues,rhythm & blues

Site:alexis-korner.net

 

Acteur séminal de la British Invasion.

Guitariste, chanteur de jazz et de blues, Alexis Andrew Nicholas Koerner, plus communément appelé Alexis Korner, est un acteur séminal de la british invasion du milieu des années 60. Défricheur du Blues British, celui qui est né le 19 avril 1928 à Paris, d'un géniteur autrichien et d'une mère grecque, a initié les carrières de chanteurs et musiciens comptant parmi le gratin de la scène : Charlie Watts, Keith Richards, Brian Jones et Mick Jagger, côté Stones, Ginger Baker et Jack Bruce (Cream), Graham Bond, Danny Thompson (Pentangle), Dick Heckstall-Smith (Colosseum), Rod Stewart, Andy Fraser (Free), John Mayall (Bluesbreakers), Eric Burdon (Animals), Long John Baldry ou encore Jimmy Page (Yardbirds, Led Zeppelin).

Après une enfance écartelée entre la France, la Suisse et l'Afrique du Nord, le jeune Alexis (12 ans) débarque à Londres ; il a déjà en tête de faire de la musique et notamment de jouer du blues. La guitare et le piano sont les premiers instruments qu'il pratique. Très rapidement, alors que la guerre est finie, il intègre une première formation au début des 50's, le Chris Barber Band, une des formations en pointe de la scène blues et skiffle de Soho, et pour cause, elle a soutenu Muddy Waters durant sa tournée britannique de 1960.

Alexis korner 1Alexis Korner, acteur séminal de la British Invasion.

Alexis korner 2L'homme qui a suscité les carrières des plus prestigieux rockers anglais.

Alexis korner blues incorporated cavernEnregistré dans l'antre des Beatles.

Alexis korner blues incorporated ealing clubLe Ealing club, lieu des débuts du Blues Incorporated.

Un duo choc.

Korner y côtoie Cyril Davies, harmoniciste de blues et co-fondateur du London Skiffle Club situé dans le quartier du West End londonien précédemment cité. Le club en question devient le London Blues and Barrelhouse Club sous la houlette de Davies et de Korner (1956) qui, musicalement, se constituent en duo dès 1953.

L'association Davies/Korner va influer sur le british blues boom des 60's, via deux formations restées cultes : le Cyril Davies All Stars et le Blues Incorporated.

Le tandem s'y produit régulièrement et l'endroit devient rapidement un lieu de rendez-vous pour tous les fans de blues d'autant que le club invite régulièrement des musiciens en herbe pour taper le bœuf et accueille des artistes de blues noirs américains populaires chez eux mais inconnus en Angleterre, comme Muddy Waters, Sonney Terry, Brownie McGhee, Big Bill Broonzy, Memphis Slim, Jack Dupree, Rambling Jack Elliott.

Le Blues Incorporated, un groupe majeur de la musique.

Dirigé par Alexis Korner, le Blues Incorporated est lancé dès 1961, mais c'est le 17 mars 1962 du côté d'Ealing Broadway, après la fermeture du London Blues And Barrelhouse Club, que le groupe fait ses débuts officiels. Sa particularité est d'avoir été conçu autour de Korner et Davies comme un groupe informel et organisé selon les disponibilités et les accroches du moment.

Sous la conduite du tandem, le groupe se fige progressivement autour d'un line-up composé de du guitariste Art Wood, du batteur Charlie Watts (Rolling Stones), du saxophoniste Dick Heckstall-Smith et du bassiste Andy Hoogenboom.

Cette mouture, à laquelle il faut associer les Keith Scott, Graham Beazley, Derek Manfredi ou Denny Hutchinson, sera rapidement reconnue comme l'un des groupes majeurs dans l'histoire de la musique britannique.

En mai 1962, en plus de son engagement du week-end au Ealing Club, le Blues Incorporated se produit également tous les jeudis soirs au Marquee Club londonien où il enregistre (juin 1962), sous la direction du promoteur et producteur Jack Good, son premier LP, publié en novembre 1962 pour Ace Of Clubs, une filiale de Decca : R & B From The Marquee.

Une œuvre pertinente.

Vers la fin de l'année 1962, Cyril Davies, après une violente dispute, quitte le Blues Incorporated qu'intègrent alors les futurs Cream Jack Bruce et Ginger Baker, ce dernier prenant la place de Charlie Watts parti vers les Stones. Davies, remplacé par Graham Bond, rebondit en créant Cyril Davies And The R&B All-Stars.

Début 1963, Bond, Bruce et Baker se détournent à leur tour du Blues Incorporated pour fonder le Graham Bond Organisation Pendant un temps, le trio joue en alternance avec les deux formations.

Actif jusqu'à la fin de 1966, le Blues Incorporated publie encore trois albums avant de s'éteindre : At The Cavern, enregistré dans dans le mythique club de Liverpool, et l'obscur (mais bon) Red Hot From Alex, tous deux en 1964, et l'aventureux Sky High (1965).

En marge de sa carrière musicale, Alexis Korner entame, dans la deuxième moitié des 60's, un parcours d'animateur de radio pour le compte de la BBC. Dans les années 70, il fonde successivement Collective Consciousness Society avec Peter Thorup, puis Snape, avec des membres de King Crimson (Ian Wallace, Boz Burrell, Mel Collins).

Alexis korner richards

« Alexis Korner a été un homme généreux et un véritable promoteur de talents. C'était un intellectuel dans le milieu musical. Il connaissait son affaire et n'ignorait rien de chacun des musiciens qui avaient du talent » (Keith Richards)

En 1978 et dans le cadre de son 50ème anniversaire, il réunit autour de lui une pléiade d'artistes ; cette réunion publique donne naissance à l'opus The Party LP. On y retrouve notamment Eric Clapton, Zoot Money, Mel Collins, Dick Heckstall-Smith, Chris Farlowe, Paul Jones.

Au début des 80's, Alexis Korner fonde Rockett 88 qui comprend également Jack Bruce et Charlie Watts. Le jour de l'an 1984, ce gros fumeur est terrassé par la maladie. Le blues perd ainsi un de ses disciples les plus fervents et les plus influents. On peut juger avec le recul la pertinence de son œuvre et de l'importance de cet artiste dans l'évolution de la scène musicale britannique (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 60'S/70'S.

LP Live 2 - 1964

 

Alexis korner blues incorporated cavern

 

ALEXIS KORNER’S BLUES INCORPORATED

AT THE CAVERN – 1964  4/5

 

Original ublié en 1964.

Produit par Geoff Frost.

Durée:39:18 (original/8titres),60:07 (réédition/20 titres).

Label:Oriole (original),Castle Music (réédition/2006).

Genre:blues, rhythm & blues.

 

L’école du blues.

 

Il en a vu défiler du beau linge, le Blues Incorporated d’Alexis Korner : Jack Bruce et Ginger Baker, 2/3 des futurs Cream, Charlie Watts, batteur des Stones, Terry Cox (Pentangle et… Charles Aznavour), l’influent chanteur de blues feu Long John Baldry, Danny Thompson (également Pentangle), Graham Bond, un des précurseurs du British Blues Boom, le jazziste Dick Heckstall-Smith, excellent saxophoniste de blues, Cyril Davies, éminent harmoniciste, Malcolm Cecil, bassiste issu du jazz… On pourrait rajouter les passages très furtifs de Mick Jagger, voire ponctuels et dictés par l’occasion du moment comme ceux de Rod Stewart, Keith Richards, Jimmy Page ou John Mayall.

Bref, le Blues Incorporated est, d’une manière ou d’une autre, un passage obligé pour faire ses classes ou pour se montrer sous son meilleur angle. Au rythme de ce va-et-vient dense et confus, une vache n’y retrouverait pas son veau.

Quoi qu’il en soit, The Blues Incorporated entre dans l’histoire de la musique comme étant le premier groupe de blues anglais. Il est placé, dès mars 1962, sous la tutelle d’Alexis Korner, par ailleurs derrière une émission consacrée au blues sur la British Broadcasting Corporation, autrement dit la B.B.C.

Autour de Korner, prennent place Cyril Davies, le chanteur-graphiste Art Wood, frère de Ronnie des Stones, le batteur Charlie Watts, Keith Scott, claviériste et le bassiste Andy Hoogenboom, qui situera rapidement son avenir dans les arts et notamment dans la sculpture, la gravure et l’estampe, plutôt que dans la musique.

Le légendaire Marquee Club du 165 Oxford Street londonien, puis du 90 Wardour Street de Soho (1964), reconnu pour être l’endroit « in » de la scène émergente britannique du moment (Stones, Mayall, Animals, Yardbirds…), sert de cadre aux premières prestations du groupe.

Le Ealing Jazz Club, puis le Flamingo Club prennent le relais tandis que cette troupe informelle n’en finit pas de se faire, de se défaire, perdant au passage Cyril Davies, Charlie Watts sur lesquels les Stones mettent une option sans attendre, récupérant Ginger Baker et Graham Bond, lesquels s’en détachent très peu de temps après au profit du Graham Bond Organisation.

A dire vrai, The Blues Incorporated est un foutoir monstre. Dans ce contexte, difficile de projeter quoi que ce soit qui puisse faire l’objet d’un passage en studio. C’est la raison pour laquelle, de ce groupe pourtant important du rock, seuls deux albums sont à même de rendre bien compte du parcours musical du Blues Incorporated de 1964 : At The Cavern (en écoute intégrale ici), enregistré dans le célèbre club que les Beatles ont mythifié en février 1964, et le seul LP studio que je connaisse, Red Hot From Alex, sorti la même année.

At The Cavern retranscrit bien le plaisir qu’Alexis Korner et son big band ont à fouler les lieux. Charpenté autour du blues dont il défend encore très fortement les valeurs de base (Hoochie Coochie Man, Whoa Babe), ce live qui privilégie les cuivres est un des plus authentiques classiques de blues en circulation dans la Grande-Bretagne des années 60. Il est l’endroit des premiers jours du blues anglais.

De par son côté intime, cool, de par la maîtrise de ses acteurs, de par la belle performance (scénique) qu’un enregistrement de studio ne restitue pas avec la même énergie, ni le même enthousiasme, de par la réceptivité d’un public qui se devine ici, de par ses sonorités d’époque, il a ce côté excitant et entraînant qui inciterait à monter sur scène taper le bœuf avec la bande (Everyday I have The Blues, Well All Right Ok You Win, Kansas City).

La réédition de Castle Music de 2006 complète l’original d’un apport supplémentaire de 12 titres, dont 10 enregistrés lors des B.B.C Sessions de novembre 1964 et deux singles I Need Your Lovin’ et Please Please Please de septembre 64 (Parlophone) pour boucler l’offre. Elles ne font pas d’ombre aux huit premiers titres et demeurent aussi sympas à se farcir (RAZOR©)

 

1. Overdrive.

2. Whoa Babe.

3. Everyday I Have The Blues.

4. Hoochie Coochie Man.

5. Herbie's Tune (a.k.a. Dooji Wooji).

6. Little Bitty Gal Blues.

7. Well All Right,OK,You Win.

8. Kansas City.

9. Announcement.

10. Overdrive.

11. Brief Interview.

12. I Need Your Lovin'.

13. Turn On Your Lovelight.

14. Brief Interview.

15. Please,Please,Please.

16. Announcement.

17. Roberta.

18. Every Day I Have The Blues.

19. I Need Your Lovin'.

20. Please,Please,Please.

 

Alexis Korner:chant sur 1,2,4,6,guitare électrique,choeurs sur 8.

Dave Castle:saxophone alto.

Malcom Saul:orgue.

Vernon Bown:basse.

Mike Scott:batterie.

Herbie Goins:chant sur 3,7,8.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.