Chimera.

BIOGRAPHIE.

 

 

CHIMERA/Londres (Angleterre – UK)

 

Chimera intro

 

Actif entre 1965 et 1970.

Label:Morgan Blue Town,Wooden Hill,Tenth Planet.

Genre:acid folk,folk,folk psychédélique.

 

Deux cousines gonflées à bloc.

Alors que le swinging london est en pleine ébullition, deux jeunes filles venant de tourner le dos aux plans de carrière tout tracés imposés par leurs parents, cherchent désespérément du travail.

Elles arpentent les rues de la capitale anglaise dans l'espoir d'y parvenir, faisant le tour des bars, discothèques et clubs de strip-tease pour décrocher un engagement de chanteuse.

Au grand dam de leurs familles qui avaient l'espoir d'en faire de dociles adolescentes, ces cousines germaines, des paillettes plein les yeux, du feu dans le cœur mais influençables, font le choix de vivre leur jeunesse comme elles l'entendent. La musique, c'est leur trip et elles comptent bien se faire une place dans ce milieu, à défaut d'un nom.

Chimera 2Deux cousines gonflées à bloc.

Chimera 1Un groupe éphémère.

Chimera holy grailUn unique LP à défaut d'un LP unique.

Soho semble être l'endroit idéal pour concrétiser leur démarche, d'autant que la place est l'épicentre du blues et du R&B, après l'avoir été du jazz et du skiffle dans la décennie précédente.

Un jour, après maintes tentatives et autant de refus, celles-ci ont la chance inouïe de croiser la route de John Lennon et Paul McCartney qui viennent juste de s'engouffrer dans un café de ce quartier populaire.

L'opportunité est trop belle pour elles de trouver en les deux Beatles le coup de pouce nécessaire pour réaliser leurs rêves. N'écoutant que leur détermination, elles les abordent sans gêne et tissent des liens plus étroits avec eux mais viennent malheureusement grossir les rangs de leurs groupies (1963/64).

Et puis un jour, Nick Mason.

Qu'à cela ne tienne, Lisa Bankoff et Francesca Garnett se contentent de cette aubaine de faire partie de la cour des Fab Four. En mettant un pied dans le milieu, elles espèrent bien que la chance daigne leur sourire un jour.

Quand elles pourront toucher du doigt cette possibilité, elles seront prêtes. En ce sens, elles écrivent leurs chansons et en font une cassette à laquelle EMI ne leur accorde que très peu d'attention (1965).Leurs desseins musicaux paraissent dès lors destinés à l'échec, quand Nick Mason, rencontré à Rome en 1968, leur voue un intérêt plus marqué. 

Le batteur du Floyd s'implique sans retenue derrière le projet que Lisa et Francesca leur soumet.

En les manageant, en les introduisant auprès du label Morgan Bluetown, en produisant leur seul album et en y jouant avec son pote Rick Wright, le batteur de Pink Floyd leur permet de matérialiser enfin, sous l'identité de Chimera, l'idéal qui les habite depuis 1963.

Bien que leur travail soit très respectable et que le talent de leurs auteurs soit unanimement reconnu, Lisa et Francesca ne donnent pas suite à leur carrière, d'autant plus que leur unique héritage discographique ne paraît qu'en 2002.

Une musique underground...publiée 32 ans après.

Aujourd'hui, quoi qu'on en dise, ces femmes rangées des voitures (Lisa a continué à écrire et chanter jusqu'à sa mort en 2002) peuvent se targuer d'avoir partagé et alimenté l'histoire de cette décennie musicale mythique avec les Beatles, Pink Floyd, David Bowie, Fleetwood Mac, les Kinks...

La musique un tantinet underground développée par Chimera véhicule des tendances british psych de la fin des sixties, des notes folk et prog.

Enregistré durant les années 1969 et 1970, cet acid-folk baroque n'est pas publié à son époque.

Les raisons en sont que la maison de disques fait faillite dans la foulée (Mason tente de convaincre, en vain, Atlantic), que Lisa Bankoff est victime d'un grave accident de la circulation qui la handicape, empêche la promotion avant de mettre un terme à Chimera, et que les bandes disparaissent pendant 32 ans.

A ce stade des enregistrements, même le visuel du LP est déjà entériné. Il est l’œuvre de la société de design graphique britannique Hipgnosis auteur des pochettes de Pink Floyd (A Saucerful Of Secrets, Ummagumma, Atom Heart Mother, Meddle, Dark Side Of The Moon...), Genesis (The Lamb Lies Down On Broadway), Led Zeppelin (House Of The Holy), Wishbone Ash (Pilgrimage, Argus). Il reste dans les cartons comme les bandes.

Ces dernières sont finalement exploitées en édition limitée en 2002 (Tenth Planet), mais la qualité de cette offre est discutable, ainsi que dans une version CD élargie (Wooden Hill), en 2004 (l'album initial et les premières démos).

Chimera franscesca garnett portrait

« Pour ceux d'entre nous qui ont grandi en Angleterre dans les années 60, Making It - Famous Names And Silly Girls est un conte nostalgique invitant les lecteurs à revivre l'effervescence de la scène musicale de l'époque. Nous y étions. Crier le nom de nos idoles une minute, et s'asseoir et prendre un café avec elles, la minute suivante ! Tout était possible et nous le savions. » (Francesca Garnett)

Du beau linge...

En 2017, Holy Grail (Morgan Blue Town), remasterisé à partir des bandes d'origine (l'album original + 11 bonus en CD, album de l'époque pour le vinyle réédité), s'invite au catalogue. Cette dernière publication est celle qui réunit tous les suffrages au regard de sa qualité.

Les enregistrements en question sont effectués dans le décor moderne et avant-gardiste des studios londoniens Morgan, au nord-ouest de la capitale, qui a vu passer dans ses murs les plus grands groupes et artistes du moment (Ten Years After, Yes, Kinks, Donovan, Led Zeppelin, Pink Floyd, Cat Stevens, Jethro Tull, Rod Stewart, Black Sabbath...).

Réalisés entre 1969 et 1970, ils réunissent, autour de Lisa et Francesca, Bob Weston, le remplaçant de Paul Kossoff quand celui-ci quitte Black Cat Bones (fin 1968) et le futur guitariste du Fleetwood Mac de l'ère Bob Welsh au départ de Danny Kirwan (1972), ainsi que Mal Luker (The Smoke), Roy Temro (batteur), Nick South (basse) et Ian Milne (claviers).

Wil Malone, compositeur, producteur et arrangeur (Black Sabbath, Iron Maiden, Todd Rundgren, The Verve, Massive Attack, Depeche Mode, Adele) est, par ailleurs, un des contributeurs du disque.

Nick Mason et Rick Wright, respectivement batteur et claviériste de Pink Floyd, sont également impliqués dans cette entreprise musicale pour le moins énigmatique.

Un unique LP plus qu'un LP unique.

Le premier nommé apparaît sur The Grail et produit le disque tandis que le second vient apporter sa touche personnelle au clavecin sur Lady With Bullets In Her Hair.

Une fois Lisa Bankoff rétablie (elle n'a plus marché pendant des années après son accident), une tentative de reformation est envisagée (1975) qui débouche sur rien de véritablement concret, ni marquant.

Si Chimera reste scotché à un seul album, nul doute que ses auteurs se satisfont de sa qualité, de la même manière que les auditeurs en rendent compte.

Quand elles ont croisé la route de John et Paul, elles étaient loin de s'imaginer que leur culot allait les installer, un jour et de cette manière, dans le milieu dur rock (RAZOR©2021).

DISCOGRAPHIE 60'S/70'S.

LP Studio/Compilation

 

Chimera holy grail

 

CHIMERA

HOLY GRAIL – 2017  3/5

 

Publié en 2017.

Enregistrements de 1969/70.

Produit par Nick Mason.

Label:Morgan Blue Town.

Genre:folk psychédélique,acid folk.

 

Unique LP, pas LP unique.

 

Enregistré durant les années 1969 et 1970, cet acid-folk baroque n'est pas publié de son temps au motif que la maison de disques fait faillite dans la foulée et que Lisa Bankoff est victime d'un grave accident de la circulation qui la handicape et empêche la promotion du disque.

Derrière, les difficultés de sa convalescence la contraignent à mettre un terme à Chimera. Cerise sur le gâteau, les bandes disparaissent pendant 32 ans.

A ce stade des enregistrements, le visuel du LP est déjà prévu. Il est l’œuvre du britannique Hipgnosis auteur des pochettes de Pink Floyd (A Saucerful Of Secrets, Ummagumma, Atom Heart Mother, Meddle, Dark Side Of The Moon...), Genesis (The Lamb Lies Down On Broadway), Led Zeppelin (House Of The Holy), Wishbone Ash (Pilgrimage, Argus). Le projet reste dans les cartons comme les bandes.

Ces dernières sont finalement exploitées en édition limitée en 2002 (Tenth Planet), mais la qualité de cette offre est discutable. Une autre version CD élargit l'offre en 2004 (Wooden Hill/l'album initial et les premières démos).

En 2017, Holy Grail (Morgan Blue Town), remasterisé à partir des bandes d'origine (l'album original + 11 bonus en CD, album de l'époque pour le vinyle réédité), s'invite au catalogue. Cette dernière publication réunit tous les suffrages au regard de sa qualité.

Les enregistrements en question sont effectués dans le décor moderne et avant-gardiste des studios londoniens Morgan, au nord-ouest de la capitale, qui a vu passer dans ses murs les plus grands groupes et artistes du moment (Ten Years After, Yes, Kinks, Donovan, Led Zeppelin, Pink Floyd, Cat Stevens, Jethro Tull, Rod Stewart, Black Sabbath...).

Réalisés entre 1969 et 1970, ils réunissent, autour de Lisa et Francesca, Bob Weston, le remplaçant de Paul Kossoff quand celui-ci quitte Black Cat Bones (fin 1968) et le futur guitariste du Fleetwood Mac de l'ère Bob Welsh au départ de Danny Kirwan (1972), ainsi que Mal Luker (The Smoke), Roy Temro (batteur), Nick South (basse) et Ian Milne (claviers).

Wil Malone, compositeur, producteur et arrangeur (Black Sabbath, Iron Maiden, Todd Rundgren, The Verve, Massive Attack, Depeche Mode, Adele) est, par ailleurs, un des contributeurs de ce disque énigmatique qui implique aussi Nick Mason et Rick Wright, respectivement batteur et claviériste de Pink Floyd.

Le duo féminin Bankoff/Garnett identifié sous Chimera était pressenti par Apple Records, mais c'est Nick Mason qui s'est retrouvé à les chapeauter et à les produire.

Lisa Bankoff signe tous les titres de l'album Holy Grail, ici remasterisé et présenté dans une qualité remarquable. La collection couvre l'ensemble des titres que l'on prête à ce groupe.

Les influences psychédéliques, le registre folk et prog nous rapprochent d'artistes comme l'Airplane ou le Fairport Convention. Unique LP mais pas LP unique, il s'écoute gentiment, sans toutefois faire grimper aux rideaux.

Lisa et Francesca avaient le souhait de faire un disque. Voilà, c'est fait. Passons à autre chose (RAZOR©2021).

 

1. Black Hat Babe.
2. Song in E.
3. Episode at Telegraph Hill.
4. Morning Sounds.
5. Peru.
6. Come into the Garden.
7. The Grail.
8. Sad Song for Winter.
9. Mary's Mystery.
10. Lady With Bullets in Her Hair.
11. Gypsy Wanderer.
12. The Game.
13. The Painting.
14. Indian Summer.
15. Pipers Song.
16. Light.
17. Green Clouds.
18. I Met a Stranger.
19. Silver Man.
20. Colour of Sadness.
21. Beggar Man.

 

Lisa Bankoff:chant,guitare.
Francesca Garnett:chant.
Mal Luker:guitares,claviers.
Bob Weston:guitares.
Micky Finn:guitares, basse.
Ian Milne:claviers.
Rick Wright:clavecin.
Nick South:basse.
Smith:basse.
Pete:batterie.
Roy Temro:batterie.
Nick Mason:batterie.
Alan Styles:saxophone.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires