Ruthann Friedman.

BIOGRAPHIE.

 

RUTHANN FRIEDMAN/Los Angeles (Californie).

 

Ruthannfriedman

 

Née le 6 juin 1944 à New York.

Années actives:1960/2010.

Auteur-compositeur-interprète.

Genre:folk,acid folk,world,country.

Label:Reprise Records.

Site officiel:www.ruthannfriedman.com

 

Sexe, drogue et rock & roll.

Ruthann Friedman est new yorkaise, du Bronx plus particulièrement où elle naît en juillet 1944. Mais la grande majorité de sa jeunesse, c’est dans la périphérie nord de Los Angeles (San Fernando) qu’elle la passe, scène sur laquelle elle fait le choix de la vie communautaire et vagabonde hippie et y rencontre des musiciens comme Hoyt Axton, un des piliers des lieux.

Ruthann friedman 1

En Californie, cette fan de Guthrie père, de Peter Seeger et de Josh White se prend de sympathie pour des artistes comme Van Dyke Parks, Country Joe, Janis Joplin et Jefferson Airplane notamment.

Il ne faut pas chercher plus loin les raisons de son implication dans The Association pour laquelle elle se fend d’un exceptionnel Windy, en 1967, écrit en 20 minutes et hit reconnu encore aujourd’hui comme une des meilleures chansons de tous les temps. Mais l’œuvre de Ruthann va bien au-delà de ce one-shot pop qu’est le jovial Windy.

Windy, mais pas que…

Sa carrière artistique, si elle n’a jamais vraiment décollé, n’en est pas moins auréolée d’une collection de belles pièces que des problèmes personnels n’ont hélas pas permis de pérenniser, Ruthann mettant un terme à son art au début des années 70. En 73, la new yorkaise met définitivement un terme à ses ambitions et n’enregistre plus jusqu’à ce que la réédition de son unique LP, Constant Companion (1969) en 2006 ne séduise la jeune génération, le public mettant alors la pression pour la voir renouer avec le stylo et la guitare.

Ruthan friedman 1

"Quand Windy est sorti, j'avais en même temps une autre chanson qui passait à la radio, Little Girl Lost And Found. C'était inouï, je ne pouvais pas y croire." (Ruthann Friedman)

Retour à la case départ.

Dans la foulée, elle reprend du service et signe un deuxième LP solo, Chinatown, en 2013. Saluons ce retour d’une grande dame de la bohême des 60’s dont la vie d’alors mériterait un roman tant elle fourmille d’anecdotes et d’expériences partagées avec les stars du moment. Si elle pouvait parler… (RAZOR©)  

DISCOGRAPHIE 60'S/70'S.

LP Studio 1 - 1969

 

Ruthann friedman constant companion

 

RUTHANN FRIEDMAN

CONSTANT COMPANION – 1969  5/5

 

Publié en 1969.

Produit par Joseph Wissert.

Durée:39:43.

Label:Reprise Records.

 

Windy, vidi, vici.

 

Qui dit Ruthann Friedman, dit Windy. Ou inversement ; qui dit Windy, dit Ruthann Friedman. Encore que ce titre culte des années 60, et plus particulièrement de l’année Peace And Love (1967), culmine dans les charts sous le nom de The Association, qui s’en empare pour le faire fructifier et que l’on retrouve sur son album Insight Out (67). Ruthann Friedman et Windy sont cul et chemise. L’un ne va pas sans l’autre, mais ce serait inapproprié de réduire son œuvre à cette seule belle relation, commencée dans la chambre de David Crosby à Beverly Glen Canyon. En tout bien tout honneur, je précise.

Ruthann Friedman, native du Bronx mais très tôt installée à Los Angeles, est une figure de la scène musicale folk psych californienne qu’elle arpente de long et large pour gagner quoi ? Une poignée de figues. A même pas vingt ans, elle galère entre piges à l’Avalon Ballroom et petits concerts de coin de rue d’Haight-Ashbury (Frisco), où son talent interpelle les barons des lieux, les Joplin, Airplane, Country Joe et consorts. Elle se fait pote avec Van Dyke Parks, le génial touche-à-tout artistique de la place angeline (Delaney Bramlett, Phil Ochs, Byrds, Ry Cooder, Frank Zappa et surtout Brian Wilson des Beach Boys), mais un peu trop familier avec les Desputols (amphétamines).

Cet environnement propice à défonces et à son éclosion (les pieds touchant rarement le sol), change sa manière de voir les choses et attise ses ambitions de faire de ce quotidien besogneux et peu lucratif, son métier. Windy est la cerise sur le gâteau qui va tout déclencher. Au contact de ces artistes, Ruthann, celle que l’on va appeler la Déesse du folk astral, apprend patiemment, développe et intensifie son écriture, avant de rentrer en studio d’enregistrement pour l’enregistrement de Constant Companion, son seul LP (Reprise-1969), moins bien connu que Windy, son heure de gloire.

Très bel album folk dans l’esprit bohême flower-power, Constant Companion (en écoute intégrale ici) est une confrontation pour le meilleur entre la new-yorkaise et sa guitare sèche. Ces dames, guitare en bandoulière, savent généralement bien faire. On a pu s’apercevoir chez les Joni Mitchell, Joan Baez, Buffy Sainte-Mary, Vashti Bunyan, Judee Sill ou Linda Perhacs combien elles sont douées pour le genre. C’est certainement de Mitchell dont elle est la plus proche, mais en moins prétentieux.

Hormis le liminaire Topsy-Turvy Moon, surprenant titre a capella qui sert de terrain à sa poésie pleine d’humour, tout le répertoire qui s’enchaîne derrière est folk mais dans sa nudité la plus totale, construit sur le binôme gagnant voix/guitare acoustique. Il n’est que douceur, émotion et préciosité. La voix est puissante, expressive et mélancolique, les mélodies sont simples et plaisantes, le jeu de guitare compétent et maîtrisé, avec une légère tendance jazzy par endroits. La guitare électrique de Peter Kaukonen ose à peine s’immiscer dans ce moment d’intense et obscur recueillement (Morning Becomes You). Le plus jeune de la fratrie Kaukonen signe le puéril dessin psychédélique de la couverture.

Ruthann Friedman est une icône freak de la scène folk psychédélique qu’il faut absolument connaître, son album un must qui dame le pion à ces messieurs. Remarquable. Puisse la nouvelle génération être présente à ce rendez-vous, elle en tirerait forcément des enseignements  (RAZOR©).

   

1. Topsy-Turvy Moon.
2. Piper's Call.
3. Fairy Prince Rainbow Man.
4. Too Late To Be Mourning.
5. Ringing Bells.
6. Looking Back Over Your Shoulder.
7. People.
8. Morning Becomes You.
9. Peaceable Kingdom.
10. No Time.
11. Danny.
12. Look Up To The Sun.
13. Carry On (bonus).


Ruthann Friedman:guitare,chant.

Peter Kaukonen:guitare électrique sur 8.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.