Beau Dommage.

BIOGRAPHIE.

 

BEAU DOMMAGE/Canada

 

Beau dommage 1bis

 

Actif de 1974 à 1978,de 1994 à 1996.

Labels:Capitol Records.

Genre:folk-rock,folk progressive,country/folk,Americana,chanson québécoise.

 

Les Beatles Québécois.

Si Léonard Cohen a droit à une impressionnante fresque murale sur le boulevard Saint-Laurent de Montréal, Beau Dommage a lui le privilège de nommer et d'orner les murs d'une ruelle plus modeste du quartier Petite-Patrie de la même ville.

Pour avoir chanté le 6760 Saint-Vallier dans le titre Les Palmiers, le groupe canadien s'est vu honorer par les autorités locales, relayant ainsi une initiative préalablement initiée par les riverains, tellement fiers de rendre à Beau Dommage ce que Beau Dommage leur a apporté en exportant Montréal, le Québec et le Canada sur les scènes internationales.

Cerise sur le gâteau, les Beatles québécois sont désormais immortalisés (depuis 2013) par un timbre à son effigie, édité par Postes Canada pour commémorer « les géants de la musique d'ici ».

Outre la formation du Québec, la série dédiée aux artistes canadiens honore également Rush et Tragical Hip (Ontario) et The Guess Who (Manitoba).

Beau dommage issu du collectif la quenouille bleueUn collectif né sur les restes de la Quenouille Bleue.

Beau dommage fresqueUne fresque en son honneur à Petite-Patrie (Montréal).

Beau dommage complainte 45Révélé par la Compainte du Phoque en Alaska (1975).

Beau dommage 1Au Panthéon de la musique Québécoise.

Beau dommage honoreIntronisés au PACC en 2017. 

Beau dommage timbreUn timbre à son effigie (2013).

Beau dommage 5Montréal exporté aux 4 coins de la planète.

La Complainte du Phoque en Alaska.

Juste retour des choses pour celui qui, tout au long de sa carrière, a paré tous ses disques d'or, honneur que peu d'artistes peuvent revendiquer. Pour faire concret, Beau Dommage a, à chacune de ses sorties discographiques, vendu au moins 50.000 exemplaires. Ce n'est pas rien.

En France, le groupe a explosé les compteurs avec son titre devenu depuis un classique et, par la même occasion, son plus grand succès, La Complainte du Phoque en Alaska.

Régulièrement reprise par d'autres artistes (Vanessa Paradis, Nolwenn Leroy et Eddy Mitchell, Calogero et Zazie, Félix Leclerc, Robert Charlebois), La Complainte, sortie au début de l'année 1975, a marqué toute une génération.

Et dire que le groupe a failli ne jamais être, au motif de n'intéresser aucune maison de prod' québécoise et de pratiquer une musique trop nord-américaine pour l'autochtone ...

Quant au phoque, c'est pour la symbolique. Michel Rivard, l'auteur du titre, illustre ici une vision de l'amour et de la vie que le rêve américain met à mal. Il choisit de le faire sous l'angle du phoque abandonné par sa belle pour aller gagner sa vie dans un cirque aux États-Unis...

Au Panthéon de la musique canadienne.

Beau Dommage, pour les ceusses qui ne pratiquent pas le québécois couramment, ça signifie « pas de problème, certainement, bien sûr, bien entendu ».

C'est dans le langage populaire que les Robert Léger, Marie-Michèle et Réal Desrosiers, Michel Rivard, Pierre Bertrand, Pierre Huet, à l'initiative de la création du groupe (Michel Hinton les rejoint plus tard), sont allés piocher cette expression indigène dont ils ne soupçonnent pas alors la portée internationale qu'ils vont rapidement lui donner.

Formé sous cette identité, en 1972, pour crier à la face du monde toute l'affection qu'il porte pour Montréal, Beau Dommage a réussi bien au delà de tout ce qu'il était possible d'imaginer, en marquant les 70's de son sceau.

La Quenouille Bleue pour point de départ.

Entré au panthéon de la musique canadienne, il est aujourd'hui le symbole d'un genre typiquement québécois, alimenté par les grands courants internationaux, mais aussi très fortement enraciné dans la québécitude.

A l'origine de Beau Dommage, un collectif musico-théâtral, La Quenouille Bleue, dont font partie Michel Rivard (chant, guitare), Pierre Huet (parolier), Robert Léger (claviers, flûte).

Cette troupe de comédiens aventureux née sur les cendres de la Famille Casgrain, constituée d'étudiants de l'Université du Québec à Montréal, organise des revues, spectacles mêlant musique et théâtre absurde.

Pierre Bertrand (guitare, basse), Marie-Michèle Desrosiers (chant, claviers) élève de l’École Nationale de Théâtre, puis Réal Desrosiers (batterie), complètent le line-up donnant le jour à Beau Dommage.

Le groupe canadien se rode sur le circuit des cafés de Montréal où il jouit d'une réputation flatteuse (1972), mais fait ses débuts officiels sous cette identité en octobre 1973. Le bouche à oreille opérant, il lui est proposé de remplacer au pied levé Harmonium, le grand groupe canadien du moment.

Capitol mise sur cette troupe insolite.

Malgré le peu d'engouement témoigné par les maisons de disques, le label majeur qu'est Capitol Records envoie un de ses agents sur place pour jauger le phénomène dont on parle.

Après coup, la multinationale du disque décide de miser sur cette troupe assez insolite et au gros potentiel.

Ils sont séduits par cette escouade de chansonniers et de troubadours chantant leur quotidien montréalais en s'appuyant sur une musique teintée d'americana, de blues, de folk, de rock 'n' roll et sur de jolies harmonies vocales calquées sur les Peter Paul & Mary, Crosby Stills & Nash et Simon & Garfunkel.

Beau Dommage a alors la matière pour ouvrir son compteur discographique.

Ce qu'il fait pour Capitol. Ce premier album (éponyme) s'avère tonitruant, Beau Dommage se positionne d'emblée comme le meilleur groupe pop québécois.

Le LP (Beau Dommage/1974) s'écoule à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires : plus de 300.000 ventes en 3 mois ! Plusieurs de ses titres passent en boucle sur les ondes.

Non content d'être un triomphe au Québec, il est une véritable surprise en France (et en Europe), au regard de son son si particulier, de l'originalité, de la maturité et de la qualité de l'écriture, de la variété de sa musique. Le disque est depuis certifié platine (4 fois).

Avec son suivant, Où est Passée la Noce (1975/Capitol), les ventes au Québec dépassent aujourd'hui celles de tous les autres artistes canadiens des 70's. Ginette, Le Picbois, Tous les Palmiers, À toutes les Fois, Harmonie du Soir à Châteauguay, 23 Décembre, Le Géant Beaupré, Montréal et la Complainte du Phoque en Alaska sont depuis entrées au Panthéon des chansons québécoises.

Beau dommage michel rivard

« A Paris, on se faisait traiter de provinciaux. On devait faire des efforts pour être compris. En tournée, on s'est aperçu qu'on pouvait être très proches. ». (Michel Rivard)

Mais c'est avec la Complainte que Beau Dommage, dont son auteur Michel Rivard refuse qu'elle serve de support musical pour une publicité de Bell Canada, mais voit d'un bon œil qu'elle figure dans les manuels scolaires, tape dans le mille et vient bouleverser le paysage musical du moment et se faire connaître.

Dans l'hexagone, jusque là habitué à Félix Leclerc et Gilles Vigneault, premiers auteurs francophones à avoir donné ses lettres de noblesse à la chanson québécoise, La Complainte marche bien ; l'accent des chanteurs, les expressions du crû, la mélancolie ambiante, la mélodie accrocheuse sensibilisent le public gaulois et Julien Clerc, alors en vogue en France, se montre bien inspiré en leur demandant d'assurer la première partie de ses spectacles au Palais des Sports parisien (1977), mais c'est en Belgique (Spa) que le groupe s'offre sa première sortie sur le Vieux Continent en 1975.

Bois-Des-Fillons, œuvre magistrale.

Bien que de plus en plus sollicité, Beau Dommage s'attelle à un second disque, Où est Passée la Noce, publié cette même année 75. Beau Dommage dispose de plus de moyens et de liberté pour le faire.

Ce magistral album (disque de platine), perclus de belles compositions (Heureusement Qu'il y a la Nuit, Assis dans la Cuisine, J'ai Oublié le Jour, Bon Débarras, Amène pas ta Gang) dont certaines ont été écrites avant le premier LP (Le Blues d'la Métropole, Motel Mon repos, Un Incident à Bois-Des-Filions) a la particularité de compter en son sein une face B énorme, couverte par un titre unique d'une vingtaine de minutes, Un Incident à Bois-Des-Filions, que l'on peut voir comme une des plus grandes œuvres folk prog francophones. Yes, Jethro Tull, Genesis et consorts n'ont qu'à bien se tenir !

En 1976, Michel Hinton intègre Beau Dommage en remplacement du claviériste (et flûtiste) Robert Léger, lassé des spectacles, ne souhaite pas intégrer la tournée de 8 mois prévue en France. Malgré tout, il continue à collaborer à l'écriture en marge du groupe.

Vedette du Woodstock québécois.

Cette même année, le groupe est invité aux célébrations de la Saint Jean dans le parc du Mont-Royal de Montréal (1 Fois 5 qui fait l'objet d'un coffret).

La situation sociale et politique est alors en ébullition à quelques mois de l'arrivée au pouvoir du Parti Québécois. Le gouvernement libéral de Robert Bourassa vit les dernières heures de son mandat tandis qu'un vent nationaliste souffle sur le Québec conduit par par le futur premier ministre, René Lévesque. D'autre part, Montréal est à 3 semaines de l'ouverture des 21èmes Jeux Olympiques d'été que la ville organise cette année là.

Acte politique ou hommage à la langue ? Peu importe, mais organiser un tel événement dans ce contexte nerveux relève de la folie. Ce Woodstock québécois fut finalement une réussite à laquelle prirent part plus de 300.000 spectateurs.

Ouverte par le légendaire quintet québécois Jean-Pierre Ferland, Yvon Deschamps, Claude Léveillée, Robert Charlebois et Gilles Vigneault, la célébration de la fête nationale réunit pour la première fois sur scène le gratin de la chanson québécoise.

Beau Dommage est programmé le 26 juin et partage la scène avec Harmonium, Octobre, Contraction et d'autres musiciens renommés de la place (Richard Séguin, Raoul Duguay...). Le spectacle « Ok nous v'là » laisse un souvenir impérissable dans l'esprit des autochtones.

Beau Dommage poursuit sur sa lancée en signant la musique du film d'André Brassard, Le Soleil se Lève en Retard (sortie 1977), après avoir été honoré, en France, du Grand Prix International de la Jeune Chanson 1976.

Coup de mou avant un premier arrêt.

Si les deux premiers LP sont générateurs de tubes, Un Autre Jour Arrive en Ville (1977/Capitol) ne révèle qu'un seul succès, Tout Va Bien. Le troisième opus, un tantinet nombriliste, se vend moins bien (80.000 exemplaires).

Ce recul annonce un coup de mou pour Beau Dommage qui, malgré un très bon et subtil Passagers (décembre 1977/Capitol), dans la veine country/folk-Américana, peine désormais à remplir ses concerts. La chanson Rouler la Nuit et Le Voyageur en sont les deux fleurons.

Beau Dommage est dissout l'année suivante (1978), chacun des musiciens tentant alors sa chance séparément et en solitaire. Rivard, Bertrand et Marie-Michèle Desrosiers notamment, qui vont faire de belles carrières personnelles par la suite.

Les reformations.

Beau Dommage se réunit en deux occasions : la première fois en 1984 dans le cadre de trois concerts donnés pour le 450ème anniversaire de la fondation de Québec, la seconde pour commémorer les 350 ans de Montréal (1992).

Une reformation est annoncée en mai 1993. Elle est ponctuée par un nouvel album éponyme publié chez Audiogram. Pour l'événement, le groupe travaille sur de nouvelles chansons. Sur les 22 inédits, 11 vont alimenter ce disque du retour en studio de Beau Dommage.

Bien que dans le style qu'on lui connaît et de qualité, le lot n'a pas la brillance de ce qui précède. Échappé Belle, Sur la Véranda, Rive-Sud et Le Retour du Flâneur sont les éléments les plus marquants de ce millésime.

L'enthousiasme, par contre, est toujours là. Deux jours après sa mise sur le marché, l'album est écoulé à 50.000 exemplaires. 200.000 seront vendus sur le mois.

Une tournée québécoise et européenne d'envergure s'ensuit, au cours de laquelle est enregistré le live Rideau (Forum de Montréal/1995) qui, comme son nom l'indique scelle définitivement la fin de cette succulente troupe (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 70'S.

LP Studio 1 - 1975

 

Beau dommage album 74

 

BEAU DOMMAGE

BEAU DOMMAGE – 1974  4/5

 

Publié en octobre 1974.

Produit par Michel Bélanger,Rick Haworth,Beau Dommage.

Durée:39:49.

Label:Capitol Records.

Genre:folk rock,chanson québécoise.

 

N'en déplaise à certains...

 

C'est dans la première partie de 1975 que la Complainte du Phoque en Alaska est sortie dans les bacs des disquaires français. J'en fus, dès ses premiers passages sur les ondes, un des plus fervents supporters et un des plus virulents à relayer cet air populaire québécois autour de moi.

Sur la terrasse de Lou Barriera, chez Bernard, dans l'arrière-pays levensois, que n'ai-je pas fait pour partager mon coup de cœur avec les potes et tenter, en donnant de ma personne, de les convertir à mon adoration pour ce titre et Beau Dommage.

Toutes les vacances, j'ai joué avec la plus intense des ferveurs les meneurs de revue pour entraîner à ma suite le parterre des amis, les invitant à reprendre à tue-tête le refrain :

«  Ça vaut pas la peine 
De laisser ceux qu'on aime 
Pour aller faire tourner 
Des ballons sur son nez. 
Ça fait rire les enfants 
Ça dure jamais longtemps 
Ça fait plus rire personne 
Quand les enfants sont grands. » 

Malgré un investissement total pour rendre crédible et la chanson et leurs interprètes, mes efforts sont restés vains. Certains m'ont argué que c'était une pure improvisation de ma part et que j'étais même très bon dans cet art. Alors Michou, si tu nous regardes, je n'ai rien inventé ; j'avais seulement un temps d'avance sur les nissards...

La Complainte figure sur le premier album des canadiens de Montréal, sorti en octobre 1974. C'est le titre emblématique d'un LP écoulé à plus de 400.000 exemplaires à ce jour et alimenté par une musique populaire accrocheuse à défaut d'être vraiment novatrice...

Aujourd'hui encore, personne n'a oublié les Ginette, Le picbois, Tous les palmiers, À toutes les fois, Harmonie du soir à Châteauguay, 23 décembre, Le géant Beaupré, Montréal. Que des classiques de la chanson québécoise nourrie par les affres de la solitude, de l'ennui, de l'amour, de la desillusion et puisée dans le quotidien des ados de Montréal (Rivard, Huet et Léger).

Ce disque fait de Beau Dommage de véritables stars nationales et les popularise en France et en Europe. N'en déplaise à certains... Grand disque (RAZOR©).

 

1. Tous les Palmiers.

2. A Toutes les Fois.

3. Chinatown.

4. La Complainte du Phoque en Alaska.

5. Le Picbois.

6. Harmonie du Soir à Ghateauguay.

7. Le Géant Beaupré.

8. Ginette.

9. Un Ange Gardien.

10. 23 Décembre.

11. Montréal.

 

Michel Rivard:chant.

Robert Léger:basse,guitare acoustique,guitare électrique,flûte,piano,synthétiseur,guitare bottleneck.

Pierre Bertrand:basse,guitare acoustique,clavinet,chant.

Marie-Michèle Desrosiers:chant,piano,synthétiseur.

Réal Desrosiers:batterie,percussions.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.