Simon & Garfunkel.

BIOGRAPHIE.

 

SIMON & GARFUNKEL/New York (U.S.A)

 

Simon garfunkel 4

 

Actifs entre 1957 et 1965,1966 et 1970,réunions en1975,de 1981 à 1983,en 1993,en 2003 et 2004,en 2009 et 2010.

Label:Columbia.

Genre:folk rock,rock,folk.

Site officiel:www.simonandgarfunkel.com

Le plus grand duo pop de tous les temps.

Bridge Over Troubled Water tombe dans les bacs en février 1970. Aussitôt, il est salué comme un album primordial de la musique pop. Le verdict commercial confirme les impressions initiales, le disque s’écoule à 25 millions de copies dans le monde. Bridge Over Troubled Water est N°1 sur la planète. Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, il occupe pendant 2 mois le top des classements. En Grande-Bretagne, il demeure presque 8 ans dans les charts. Il accumule les classiques comme son morceau-titre, El Condor Pasa, The Boxer et Cecilia. Leurs auteurs ? Paul Simon et Art Garfunkel qui, malheureusement se séparent dans la foulée.

Art Garfunkel l’a toujours trouvé saumâtre cette rupture. Aujourd’hui encore, il n’a jamais vraiment digéré cette séparation alors que le duo folk-rock est alors un véritable phénomène et il n’est pas toujours très tendre aujourd’hui avec son complice. Art n’a toujours pas compris les motivations qui ont poussé Paul à tirer le rideau au sommet de leur gloire, sur le toit du monde, même.

Simon garfunkel 1

De séparations en reformations.

La tension est alors palpable entre les deux artistes. Art a du mal à supporter Paul et ce dernier accepte de moins en moins que les titres qu’il écrit, brillent de mille feux dans la bouche de son partenaire.

Il bout dans son coin quand Garfunkel interprète seul au piano le mythique Bridge Over Troubled Water.

Une année sabbatique aurait pu aplanir les relations ; au lieu de cela, Simon rompt définitivement une union installée depuis 1954 sur les bancs de la Forest Hills High School. Depuis cette séparation, rares ont été les occasions de réunions et de rabibocher une amitié alors sérieusement écornée.

Si, en juin 1972, le duo prend part à un spectacle caritatif au Madison Square Garden dans le cadre d’un soutien au candidat à la présidentielle américaine, George McGovern, puis donne un méga concert à Central Park devant plus de 500.000 personnes (19 septembre 1981), il faut attendre octobre 1993 pour que le couple le plus célèbre de la musique populaire se réunisse à nouveau pour une série de 21 dates. Le duo rechute jusqu’à la fin des années 90, avant de se retrouver en 2004 pour le Old Friends Tour, puis en 2009/2010 pour une très belle tournée hélas interrompue par les problèmes de voix affectant Garfunkel. A l’heure actuelle, il se remet lentement de ses pépins physiques, espérant un énième retour auquel Simon n’est pas opposé, dit-on.

Simon garfinkel tom jerry

Tom & Jerry pour débuter.

Art Garfunkel, alias Arthur Ira Garfunkel et Paul Frederic Simon sont d’abord partenaires dans Tom & Jerry, une collaboration née dans la deuxième moitié des 50’s durant les années lycée, que l’un comme l’autre ont tendance à passer sous silence.

La guitare acoustique de Paul et les harmonies vocales annoncent le duo légendaire à venir. L’heure est alors à interpréter des reprises de doo wop et des Everly Brothers. Quelques 45 tours retracent ce parcours très discret comme Hey Schoolgirl.

Les dénicheurs de trésors discographiques enfouis, nés avec l’ère numérique feront renaître, bien plus tard, des passés musicaux ignorés de beaucoup de fans. Sous Jerry Landis, True Taylor, Paul Kane, Harrison Gregory ou Tico & The Triumphs se devine Paul Simon tandis qu'avant de devenir membre du mythique binôme pop, Art Garfunkel fut un temps Artie Garr pour la profession.

L’effet Sounds Of Silence.

Simon & Garfunkel est leur deuxième coopération ; elle arrive en 1963 lors d’une rencontre inopinée avec son vieux complice. Paul, 21 ans, a mûri et pris conscience du climat social et politique ambiants, que le monde est en train de changer. Son songwriting change aussi au contact de la scène de Greenwich. Témoin Sounds Of Silence, écrit à la suite de l’assassinat de J.F Kennedy et qui réfère au manque de communication entre les hommes. La musique d’abord, puis les paroles définitivement achevées en févier 1964.

Le duo, qui a encore des choses à vivre ensemble, enregistre le titre le 10 mars 1964 dans une version acoustique qui figure sur le premier album en commun des deux artistes, Wednesday Morning 3 A.M, sorti le 19 octobre de cette année 1964. Il fait un tel flop qu’il amène Simon et Garfunkel à prendre des voies divergentes : Art Garfunkel reprend ses études d’architecture, Paul Simon s’envole pour Londres où il s’installe. Pour Columbia, il y réalise un LP solo tout aussi peu convaincant, The Paul Simon Songbook (1965), mais où apparaît the Sounds Of Silence aux côtés de I Am A Rock.

Simon garfunkel art garfunkel

« Au moment de notre séparation en 70, je venais de me marier. Ce coup d’arrêt a impliqué que j’enseigne aussitôt les mathématiques dans le Connecticut où je m’étais installé. C’était une étape folle de ma vie. Etrange. Au sommet de la gloire après Bridge Over Troubled Water et, du jour au lendemain, plus rien. Quitter Simon & Garfunkel a été dur, à plus forte raison quand vous vous retrouvez dans le mouvement comme prof de maths avec des élèves qui s’intéressaient plus à Simon & Garfunkel et aux Beatles qu’aux mathématiques. C’était bizarre et en même temps une véritable énigme pour moi que cette décision de Paul d’arrêter le duo du jour au lendemain et surtout au sommet de sa gloire. Dur à avaler encore aujourd’hui. » (Art Garfunkel)

Dans un contexte folk-rock alors porteur, grâce au nez creux de Tom Wilson, producteur du premier disque de Simon & Garfunkel et de Like A Rolling Stone de Bob Dylan tout juste achevé avec succès, la chanson The Sounds Of Silence (ou The Sound Of Silence) est réenregistrée en mode électrique, à l’insu des deux compères.

Bridge Over Troubled Water en guise d’épitaphe.

Cette version gagnante paraît en septembre 1965. Le duo se reconstitue. Dans la foulée, un deuxième LP sort en décembre 1965, affublé du nom de cette chanson revisitée : The Sounds Of Silence. Paul Simon revient aux Etats-Unis, Art Garfunkel lâche ses études : Simon & Garfunkel est enfin définitivement lancé.

Trois LP viennent grossir le catalogue jusqu’à leur séparation : Parsley Sage Rosemary And Thyme (1966), Bookends (1968) et l’inénarrable Bridge Over Troubled Water (1970). Par ces travaux, Simon & Garfunkel s’affirme comme le plus important duo pop de tous les temps. Leurs carrières solos respectives engagées à la suite n’atteindront plus jamais le niveau de réussite et de popularité connues en couple. Leur impact sur la génération du baby boom est durable, comme les Beatles, Les Byrds ou Dylan. C’est dire… (RAZOR©). 

DISCOGRAPHIE 60'S.

LP Studio 2 - 1966

 

Simon garfunkel sounds of silence

 

SIMON & GARFUNKEL

SOUNDS OF SILENCE – 1966  3,5/5

 

Publié en janvier 1966.

Produit par Tom Wilson.

Durée:29:09.

Label:Columbia.

Genre:folk-rock.

 

L’ABC du marketing façon Wilson.

 

L'album The Sounds Of Silence (en écoute intégrale ici) est sympa, c’est vrai. Mais de là à figurer dans le Gotha du folk, non. Faut pas pousser mémère dans les orties…Cet album a été fait dans la hâte et dans le but de sortir absolument quelque chose pour tirer tous les bénéfices du succès de la chanson titre, qui, elle, est une merveille, et que Tom Wilson, producteur chez Columbia a repérée dans le catalogue des deux artistes, publié un an plus tôt.

Partant de là, il y a beaucoup de remplissage. C’est une sorte de ramassis de titres compilés pour l’occasion, plus qu’un album digne de ce nom. Le premier album solo de Paul Simon a été ponctionné pour alimenter Sounds Of Silence.

Cette ponction a été arrangée précipitamment et interprétée par Simon (guitare acoustique) et Garfunkel (chant) accompagnés de deux musiciens de studio réunis dans l’urgence (Glenn Campbell, guitare et Hal Blaine, batterie), qui se sont contentés de rester à leur place, laissant les harmonies vocales du duo s’exprimer.

On se contentera donc de Sounds Of Silence, A Most Peculiar Man, April Come She Will, de I Am A Rock, de Blessed, d’Anji l’instrumental, voire de Kathy’s Song. Ce qui est déjà bien.

Cet album est très court (inférieur à 30 minutes) reste néanmoins agréable à écouter pour sa tendresse, sa mélancolie et la nostalgie qu’il suscite. Tom Wilson a eu le nez creux, c’est le moins que l’on puisse dire, tant Sounds Of Silence est devenu une chanson culte. Encore une belle page du rock à raconter à nos petits-enfants (RAZOR©).

 

1. The Sounds Of Silence.

2. Leaves That Are Green.

3. Blessed.

4. Kathy’s Song.

5. Somewhere They Can’t Find Me.

6. Anji.

7. Richard Cory.

8. A Most Peculiar Man.

9. April Come She Will.

10. We’ve Got A Groovy Thing Goin’.

11. I Am A Rock.

 

Paul Simon:guitare,chant.

Art Garfunkel:chant.

Glenn Campbell:guitare.

Hal Blaine:batterie.

LP Studio 3 - 1966

 

Simon garfunkel parsley sage rosemary thyme

 

SIMON & GARFUNKEL

PARSLEY, SAGE, ROSEMARY AND THYME – 1966  5/5

 

Publié le 10 octobre 1966.

Produit par Bob Johnston.

Durée:29:14.

Label:Columbia.

Genre:folk-rock,folk psychédélique.

 

Un florilège unique.

 

Parsley, Sage, Rosemary And Thyme (en écoute intégrale ici) est un monument du folk-rock ; je ne compte plus le nombre de fois où je l’ai écouté. Je le connais de long en large. C’est un chef d’œuvre.

Sorti en octobre 1966, après Sounds Of Silence paru, en ce qui le concerne, en début de cette même année, il est, avec Bookends (1968) et Bridge Over Troubled Water (1970) ce qui se fait de mieux dans le catalogue du duo américain.

Le couple de chanteurs le plus médiatique et le plus talentueux du folk-rock du moment s’affirme enfin dans cet album, les travaux précédents étant plus prétexte à réglages et expérimentations. Dans l’effervescence de leur popularité, malgré les innombrables sollicitations, nantis d’un statut de stars qui les autorise désormais à cibler leurs objectifs comme ils l’entendent et à leur rythme, Paul Simon et Art Garfunkel vont trouver l’espace nécessaire pour accorder une attention toute particulière à leur LP numéro 3 et que Bob Johnston, l’homme derrière les mythiques opus de Bob Dylan (Highway 61 Revisited et Blonde On Blonde) produit.

Album sans le moindre accroc, très affiné sur le plan sonore et instrumental, aux orchestrations précises, à l’écriture mieux maitrisée et aux harmonies vocales exceptionnelles, aux mélodies romantiques, Parsley, Sage, Rosemary And Thyme (en français, Persil, Sauge, Romarin et Thym) est un florilège des meilleures fragrances de ces artistes américains.

Soumise à l’expertise du nez avisé qu’est Paul Simon, la vieille chanson médiévale Scarborough Fair, retrouve présentement de magnifiques arômes et s’avère depuis comme une des plus belles œuvres chantées des anciens Tom & Jerry (nom du premier groupe qui les a vu démarrer) et du folk des sixties.

The 59th Street Bridge Song ( Feelin’ Groovy) est le second jus unique que l’on peut trouver dans le répertoire de Parsley, Sage, Rosemary And Thyme. Devenu un classique, ce titre de Paul Simon est d’une beauté phénoménale. Homeward Bound a également ce statut de classique, décrochant d’indiscutables galons en se positionnant au cinquième rang des charts U.S et en neuvième place au Royaume-Uni.

Le nostalgique Cloudy, The Dangling Conversation, le sublime For Emily Whenever I May Find Her et un grandiose et profond 7 O’Clock News/Silent Night (chant de Noël), juxtaposé avec un bulletin radiophonique aux annonces allant crescendo dans la noirceur, contribuent, chacun à son niveau, à équilibrer ce disque à propos duquel, finalement, le seul reproche que l’on puisse faire, c’est qu’il est trop court.

Ce qui est regrettable pour un tel concentré de beautés aussi extatiques, mais bon, faut faire avec… (RAZOR©).

 

1. Scarborough Fair/Canticle.

2. Patterns.

3. Cloudy.

4. Homeward Bound.

5. The Big Bright Green Pleasure Machine.

6. The 59th Street Bridge Song.

7. The Dangling Conversation.

8.  Flowers Never Bend with the Rainfall.

9. A Simple Desultory Philippic.

10. For Emily, Whenever I May Find Her.

11. A Poem on the Underground Wall.

12.  7 O'Clock News/Silent Night.

 

Paul Simon:chant,guitare.

Art Garfunkel:chant,piano.

Joe South:guitare.

Carol Kaye:basse sur 1 et 4.

Eugene Wright:basse sur 6.

Joe Morello:batterie sur 6.

John Meszar:clavecin sur 1.

LP Studio 5 - 1970

 

Simon garfunkel bridge over troubled water

 

SIMON & GARFUNKEL

BRIDGE OVER TROUBLED WATER – 1969  5/5

 

Publié le 26 janvier 1970.

Produit par Roy Halee,Paul Simon,Art Garfunkel.

Durée:36:29.

Label:Columbia.

Genre:folk rock.

 

Monstrueux !

 

Bridge Over Troubled Water (en écoute intégrale ici), du duo américain Paul Simon et Art Garfunkel, sorti en 1970, annonce la fin d’une époque, celles des années 60 et des idéaux qui l’accompagnent. L’album fut une véritable machine à succès internationaux.

En effet, plusieurs titres ont atteint les sommets planétaires : El Condor Pasa, Cecilia, The Boxer et surtout l’inénarrable Bridge Over Troubled Water. Tous sont des  petites merveilles de mélodies, chantées par de deux voix très complémentaires.

Le public, en mal de leader depuis que les Beatles s’essoufflent, voient l’arrivée du tandem américain d’un bon œil et applaudit des deux mains. Ce n’est donc pas un hasard si, dès sa sortie, l’album de Simon & Garfunkel (dernier disque du duo avant une surprenante séparation et des retrouvailles en 1981 à Central Park) s’est installé en tête des charts et que ses ventes ont été estimées à plus de 2 millions en  un mois !

Paul Simon est au top de son art en qualité d’auteur-compositeur, tandis qu’Art Garfunkel l’est pour ce qui est de sa maîtrise de la vocalise : Bridge Over Troubled Water (une des plus grandes interprétations de l’histoire de la musique), El Condor Pasa (une poésie adaptée par Simon d’un morceau de musique du groupe péruvien Los Incas), Cecilia, un air gai et drôle sur des textes osés, Keep the Customer Satisfied (un déchaînement de paroles et de musique façon Tamla Motown), So Long Frank Lloyd Wright, ballade chantée par Art Garfunkel et rappelant ses études d’architecte, The Boxer, une autobiographie de Simon, Baby Driver, encore un peu plus délirant, une autre ballade et d’autres harmonies vocales (The Only Living Boy In New York), Why Don’t You Write Me, Bye Bye Love, un titre des Everly Brothers et interprété live, et Song For The Asking pour finir font de ce disque le chef d’œuvre du duo.

11 chansons pour une merveille à écouter et à ré-écouter sans fin, 35 minutes durant. Comment peut-on pondre un opus de cette qualité quand un couple bat autant de l’aile qu’Art et Paul à cette époque ? C’était leur cinquième et dernier album et il figure en bonne place (51) au Panthéon de la musique vue par Rolling Stones Magazine. Plus que nécessaire pour ne pas mourir idiot. Monstrueux (RAZOR©).

 

1. Bridge Over Trouble Water.

2. El Condor Pasa.

3. Cecilia.

4. Keep The Customer Satisfied.

5. So Long, Frank Lloyd Wright.

6. The Boxer.

7. Baby Driver.

8. The Only Living Boy In New-York.

9. Why Don’t You Write Me.

10. Bye Bye Love.

11. Song For The Asking.

 

Paul Simon:guitare,chant.

Art Garfunkel:chant.

Los Incas:instruments péruviens.

Joe Osborn:basse.

Larry Knechtel:piano.

Fred Carter Jr.:guitare.

Hal Blaine:batterie.

Pete Drake:pedal steel guitare,dobro.

Jimmy Haskell,Ernie Freeman:cordes.

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.