Slade.

BIOGRAPHIE.

 

SLADE/Wolverhampton (Angleterre – UK)

 

Slade intro

 

Actif depuis 1966.

Labels:Fontana,Polydor,Cotillion,RCA,CBS,Barn,Cheapskate.

Genre:hard rock,glam rock.

 

Grosse cavalerie commerciale du rock.

On aime ou on n'aime pas Slade, mais il est une chose qu'il faut laisser à ce groupe, c'est qu'il était, à son apogée, une grosse cavalerie du rock.

Une des plus grosses que le rock ait engendrée, une des britanniques les plus titrées en termes de ventes de singles. On prête à ce groupe des ventes mondiales de disques supérieures à 50 millions. Énorme !

Songez que Merry Xmas Everybody, sorti le 7 décembre 1973, non content de culminer à la première place des charts britanniques à Noël, s'est pré-vendu à 500.000 exemplaires, avant même d'être mis officiellement sur le marché.

Le jour où le titre tombe dans les bacs des disquaires, 300.000 commandes supplémentaires sont alors enregistrées ; Polydor, via Los Angeles et l'Allemagne, font feu des quatre fers pour livrer en temps et en heure le marché planétaire ; plus du million de pièces a depuis été écoulé. On est sur un rythme et des chiffres dignes des Beatles...

Merry Xmas Everybody est le sixième et dernier single classé par Slade, auteur préalablement d'un impressionnant tir groupé : Coz I Luv You, Take Me Bak 'Ome, Mama Weer All Crazee Now, Cum On Feel The Noize et Skweeze Me Pleeze Me.

Slade glam rockUn look vestimentaire exubérant et provovant.

Slade ambrose sladeD'Ambrose Slade (1969) à...

Slade 70...Slade (1970) © Getty.

Slade coz i luv youPremier N° 1 de Slade (1971).

Une véritable institution.

S'il est le titre, parmi les chansons de Noël, le plus rentable de tous les temps, pour leurs auteurs et interprètes (il n'est pas loin de rapporter annuellement un million de livres de redevances), cet hymne festif préféré des anglais, vendu à plus d'un million d'exemplaires, a pourtant partiellement été écrit comme un chant de protestation alors que le Royaume-Uni du moment est en plein chaos économique et social.

La ligne Look To The Future Now, It's Only Just Begun (Regardez vers l'avenir, ça ne fait que commencer) réfère à ce pays en situation de crise, en grève et le moral dans les chaussettes ; elle invite à regarder la réalité en face, l'Angleterre touche le fond, le pire est à venir...

Mais la chanson, globalement joyeuse et optimiste, égaie la fin de l'année et s'avère un véritable triomphe, entrant directement à la première place des classements de singles britanniques de 1973.

A chaque Noël, Merry Xmas Everybody revient depuis flirter avec le top 10 (comme en 2017) et sensibilise avec la même émotion ceux qui continuent à traverser des périodes difficiles.

Toujours dans le coup aujourd'hui sous son identité d'origine (il a été Slade II à l'occasion de retrouvailles en 1992), Slade a été une influence majeure pour nombre d'artistes et de formations légendaires du rock.

Ainsi les Nirvana, Smashing Pumpkins, Ramones, Sex Pistols, Undertones, Clash, Kiss, Runaways, Mötley Crüe, Def Leppard, Oasis, Cheap Trick ou Britny Fox se targuent tous d'une appétence pour les musiciens wulfrunians.

C'est dire le crédit que le rock, dans sa grande majorité, porte sans relâche à Slade, même quand il s'est éloigné de ses hymnes à succès pour expérimenter d'autres styles musicaux. Slade est une véritable institution et son histoire prend naissance au milieu des années 60.

Elle naît de la rencontre entre Don Powell, batteur de Bilston (banlieue de Wolverhampton) et le guitariste Dave Hill du quartier voisin de Penn réunis sous la bannière locale des Vendors (1964).

Des 'N Betweens à Ambrose Slade.

The Vendors, interprètes d'un répertoire puisé auprès d'Eddie Cochrane, Gene Vincent et Chuck Berry passent à du R&B et du blues en changeant le nom du groupe en The 'N Betweens (fin 1964, début 1965).

Jim Lea, bassiste mais surtout multi-instrumentaliste (claviers, violon et violoncelle), puis, dans un second temps, le chanteur Noddy Holder, venu de Steve Brett & The Mavericks, intègrent les 'N Betweens, devenus un clone local des Rolling Stones.

Le groupe, passé par l'Allemagne (Star-Club d'Hambourg) et les Bahamas d'où il revient musicalement enrichi, mute en Ambrose Slade et enregistre un album, en février 1969. Publié en mai de la même année, Beginnings (Fontana) ne draine autour de son nom qu'un public clairsemé.

Son enregistrement a néanmoins le mérite de sceller entre les musiciens et Chas Chandler, présent durant les sessions, une relation qui va s'annoncer déterminante pour la percée commerciale d'Ambrose Slade, au nom inspiré par le sac à main et les chaussures de la secrétaire de chez Phillips Records.

6 ans dans les charts british.

Mécontent des retombées de Beginnings, Chandler, manager, insiste pour que le groupe travaille ses propres morceaux, adopte un style scénique qui lui soit propre et qu'il change de label. En basculant chez Polydor, une voie royale s'ouvre pour une formation désormais rebaptisée Slade (1970).

L'entité ainsi remodelée adopte un style skinhead et surfe sur le mouvement glam alors en vogue au début des seventies qui revient à un rock 'n' roll simple et basique mais agressif et bruyant ; parallèlement, les musiciens s'attribuent un look vestimentaire exubérant et provocant.

Ce changement de cap s'avère très efficace, Slade se mettant alors à enchaîner généreusement les hits. La particularité de ses chansons visant à être sciemment mal orthographiées rajoute à l'originalité de sa démarche.

Le début des années 70 est Slade, assurément. Les wolves écrasent la concurrence et réduisent les Sweet, T.Rex, Suzi Quatro, Wizzard, Gary Glitter, Roxy Music et autre David Bowie, artistes pourtant très prolifiques, à un rôle de faire-valoir.

En 3 ans (1971/1974), 12 de ses titres prennent d'assaut le top 5 des charts british ; 3 d'entre eux s'offrent le luxe de trôner à la première place.

Entre 71 et 76, cet honneur revient à trois chansons supplémentaires, trois titres ratant de peu le coche (N°2) quand deux autres s'invitent dans le top 3.

Slade dave hill portrait

« Le succès est merveilleux, mais il apporte des problèmes dans la mesure où les TV et les promos vous accaparent trop pour profiter de votre vie personnelle. En plus, il y a la pression de l'attente. Le succès n'est naturel pour aucun être humain. C'est une courbe d'apprentissage de l'adaptation. Un auteur-compositeur peut être malheureux quand il ne peut pas écrire une chanson ou ne peut pas trouver celle qui ressemble à celle qui a fonctionné. » (Dave Hill)

Sa discographie studio affiche plus de 30 albums au compteur ; Slayed (novembre 1972) et Old New Borrowed And Blue (février 1974) ont connu un sort identique aux singles primés.

On doit essentiellement cette réussite exceptionnelle (315 semaines, soit quasiment 6 ans, dans les classements britanniques) à Jim Lea et Noddy Holder, les songwriters-maison.

Slade, adulé en Europe et dominateur sur son sol, s'installe comme référence incontournable pour les musiciens d'Outre-Atlantique (Kiss notamment) bien que sa percée commerciale sur le marché américain ait été engendrée dans la difficulté.

En 1975, il y déménage sans gagner pour autant en popularité. Inversement, sa notoriété va déclinante là où il était depuis 5 ans intouchable : au Royaume-Uni.

Coup de mou.

Le mouvement punk s'installant à la fin de la décennie, Slade tombe en désuétude mais tient bon jusqu'à renaître de ses cendres quand, à l'été 1980, il remplace au pied levé Ozzy Osbourne, lord du traditionnel concert de Reading.

Sa performance est si remarquée que le groupe s'en trouve relancé et se remet à fréquenter les charts (My Oh My, N°2 UK/1983, Run Runaway, N°7 UK/1984, All Join Hands, N°15 UK/1984).

Mais ce retour au premier plan ne s'accompagne pas du même engouement que celui rencontré dans la décennie précédente et, au début des 90's, le groupe cesse son activité, après que Noddy Holder ait fait le choix de mettre un terme à sa carrière de chanteur et de tenter sa chance sous d'autres horizons (TV et cinéma).

Jim Lea rebondit lui dans la production et continue à enregistrer sous différents alias tandis que Hill et Powell insistent en activant un Slade II (1992/1997) avec Craig Fenney (bassiste), Steve Whalley (guitariste et chanteur) et Steve Makin (guitariste).

Le groupe revient à son identité d'origine en 2002 ; la veille de Noël 2021, il donne son dernier spectacle de l'année à Newcastle et prépare d'ores et déjà la suite (RAZOR©2022).

MON CHOIX DISCOGRAPHIQUE.

LP Studio 3 - 1972

 

Slade slayed album

 

SLADE

SLAYED ? - 1972  3,5/5

 

Publié en novembre 1972.

Produit par Chas Chandler.

Durée:34:30.

Label:Polydor.

Genre:glam rock,hard rock.

 

Sans grande surprise, ni génie.

 

Slade, il faut s'en souvenir, a été un groupe colossal dans les 70's. Beaucoup de gens ignorent que les anglais de Wolverhampton ont aligné 16 succès de rang dans les charts (des top 20), dont l'essentiel a pris place dans le top 5 ; 6 d'entre eux ont fini N°1 des charts britanniques. Énorme !

En terme de singles, Slade est le groupe british le plus titré de cette décennie. Gros vendeur, on lui prête plus de 50 millions de disques écoulés. C'est donc du lourd.

Auteur de 15 albums studio, Slade a placé deux d'entre eux en tête des classements de LP anglais, Slayed ? (novembre 1972) et Old New Borrowed And Blue (février 1974). Ceux-ci sont considérés comme les meilleurs de la discographie.

Slayed ? est vu par certaines presses comme un des meilleurs albums britanniques du moment, voire de tous les temps pour le New Musical Express.

Le rock pratiqué par la bande à Noddy Holder est loué pour sa solidité, sa puissance, sa férocité.

Entraînante, impétueuse, sans grande surprise ni génie (c'est même carrément moyen techniquement par instants), directe, cette musique accrocheuse, construite autour de grands riffs et de l'organe vocal bien trempé d'Holder, est très efficace.

Personnellement, j'ai du mal avec cette voix dont on craint à chaque instant pour les cordes vocales mais elle est un élément essentiel du rock de Slade et il faut faire avec. La voix d'Holder, c'est ce qui fait l'intérêt pour Slade.

L'écriture (Jim Lea et Noddy Holder), mélodique, s'appuie donc sur cette spécificité vocale ; les chansons sont construites pour qu'elle puisse exprimer toute son agressivité.

Le Move Over de Janis, How D'You Ride, Look At Last Nite, The Whole World's Goin' Crazee et le hit Mama Weer All Crazee Now ont les arguments pour séduire ceux qui sont imperméables à Slade. J'en fais partie (RAZOR©2022).

 

1. How'd You Ride
2. The Whole World's Goin Crazy.
3. Look At Last Nite.
4. I Won't Let It Appen Agen.
5. Move Over.
6. Gudbuy T'jane.
7. Gudbuy Gudbuy
8. Mama Weer All Crazee Now.
9. I Don't Mind.
10. Let The Good Times Roll.

 

Noddy Holder:chant,guitare.
Dave Hill:guitare.
Jim Lea:basse,claviers.
Don Powell:batterie.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires