The 31st Of February.

BIOGRAPHIE.

 

THE 31ST OF FEBRUARY/JACKSONVILLE (Floride – USA)

 

31st of february 1

 

Connu aussi sous The Bitter Ind et The Tiffany System.

Actif entre 1965 et 1969.

Labels:Vaughan records,Bold Records.

Genre:rock,folk-rock,rock pychédélique,southern rock.

 

Un power-trio avant l'heure.

2017 a mis en terre pour le compte deux Allman Brothers de la première heure, Gregg Allman, son fondateur claviériste et chanteur, le 27 mai, et, quatre mois plus tôt (24 janvier), Butch Trucks, son batteur.

Après Duane Allman et Berry Oakley, morts à un an d'intervalle entre fin octobre 71 et novembre 72, autant dire que le line-up d'origine est quasiment décimé. Dickey Betts et Jaimoe Johanson en sont désormais les seuls rescapés.

31st of february butch trucksButch Trucks à l'initiative du groupe en 1965.

31st of february scott boyerScott Boyer,toujours actif aujourd'hui.

31 of february sandcastles singleSandcastles, le titre majeur de 31st Of February.

31st of february lp 1L'éponyme 31st Of February de 1968.

Gregg Allman disait de Butch Trucks qu'il était un mec génial, doublé d'un batteur exceptionnel. Et pour cause, il a partagé les podiums avec lui pendant 45 ans.

Ses premières apparitions parmi les toms et les cymbales, ce dernier les réserve à la scène floridienne et, plus particulièrement à Jacksonville dont il est originaire. Jacksonville, ce terreau si fertile où a germé le southern rock...

Né dans un dortoir d'université.

Butch Trucks est à l'origine notamment de The 31st Of February, groupe né à l'automne 1965 dans un dortoir de l'Université de l'Etat de Floride (Tallahassee) qu'il partage avec David Brown, saxophoniste. Butch, qui a précédemment joué avec The Vikings, puis The Echoes, et David se connaissent depuis les bancs de l'Englewood High School de Jacksonville.

En 1965, The Byrds est le groupe en vogue du moment tandis que le Lovin' Spoonful de John Sebastian s'affirme comme une des valeurs sures du moment. Trucks et Brown en sont fans.

Influencé par ces formations, le duo échafaude le projet de monter son propre groupe et de marcher sur les traces de leurs idoles. Pour les besoins de leur projet, Dave Brown apprend la basse.

Dans le même temps, Scott Boyer, également de Jacksonville, cherche à percer dans les coffe-houses locaux en jouant le folk de Dylan.

The Bitter Ind avant le Tiffany System.

Le tandem Brown/Trucks contacte Boyer pour monter un trio folk-rock, à la condition que ce dernier lâche sa guitare acoustique pour une électrique. Les Byrds, que voulez-vous...

Celui-ci accepte et la tierce ainsi constituée prend le nom de The Bitter Ind, (Ind étant le raccourci de Independents). Le choix du nom n'est pas sans évoquer le club alors très prisé de Greenwich Village, le Bitter End.

Power-trio avant l'heure, le Bitter Ind (1 single en 1967, Hands Are Only To See b/w Baby Blue chez ACP records)  sillonne la Floride à la recherche d'engagements. Pour l'heure, il fait ses classes au Beachcomber de Jacksonville.

La scène de Daytona Beach lui réserve un accueil mitigé, mais un coup de pouce du destin va accélérer l'histoire du Bitter Ind, également connu sous The Tiffany System.

La chance tourne...

La chance lui sourit, en effet, un soir de concert au Club Martinique de Daytona Beach, quand les frères Allman poussent la porte de l'endroit. Séduits par ce qu'ils découvrent, ils rencontrent le groupe après le spectacle et tirent des plans sur la comète avec les trois compères.

Duane et Greg sont déjà des musiciens professionnels, respectés sur l'échiquier du sud : The Allman Joys. Ces derniers leur proposent de les héberger, si d'aventure leurs chemins devaient de croiser. Ils croient beaucoup en ce qu'ils entendent et ont le trio à la bonne.Craignant une action en justice du Bitter End new yorkais pour usurpation de nom, le trio change son nom en 31st Of February.

Et ce d'autant que les frangins Allman tiennent leurs promesses et se montrent un ardent soutien en essayant de les caser dans leurs premières parties et de les imposer aux organisateurs des clubs où les Allman Joys, sur le point de devenir The Hour Glass, se produisent.

Un LP de qualité...

La carrière du groupe prend alors une orientation plus sérieuse puisque le label Vanguard les signe et qu'un premier album voit le jour en 1968. Mélange de folk-rock et de pop psychédélique, ce disque éponyme en 12 titres ne pulvérise pas les ventes malgré une qualité qu'on ne lui reconnait que tardivement.

Au fil du temps, il retrouve des couleurs de par les carrières postérieures de leurs membres : Allman Brothers Band pour Trucks, Cowboy pour Boyer et Boz Scaggs pour Brown.

31 of february scott boyer

« Quand nous avons uni nos forces avec Gregg et Duane Allman des Hour Glass, marchepied pour Allman Brothers Band, ils revenaient de Floride et étaient sans groupe. Leur réflexion était alors de se dire : ou nous cherchons de nouveaux musiciens ou nous demandons à Scott, Derek et David si nous pouvons rejoindre le 31st Of February. Greg et Duane étaient déjà de grands musiciens en 1968. Quand ils sont venus à nous et ont exprimé leur grand intérêt à nous rejoindre, tout le monde dans le groupe était preneur. C'était : mais venez, venez vite, nous aimerions vous avoir déjà parmi nous ! » (Scott Boyer)

Boyer se montre le contributeur le plus prolifique du trio avec 6 titres, Brown en signant 3 de son côté. Les 3 autres pièces sont des reprises : Cod'ine, Sandcastles et The Greener Isle.

A la suite de ce disque, le groupe entame une tournée avec les frères Allman qui cherchent alors à rebondir après l'échec de Hour Glass. Greg et Duane se rapprochent du 31st Of February qui évolue dès lors en quintet.

Un deuxième opus crédité aux frères Allman.

La nouvelle (mais éphémère mouture) se retrouve en studio dès septembre 1968 pour travailler aux sessions d'un second album pour le compte de l'équipe à Trucks.

Cette réunion engendre les premières versions de titres que Allman Brothers Band va se charger de populariser, comme Melissa ou Nobody's Knows When You're Down And Out. Elles figurent sur Duane And Greg Allman, sorti en 1972.

Ce disque, publié par le label floridien Bold Records, lequel a mis la main sur les bandes, est finalement crédité aux frères Allman, bien qu'il aurait dû l'être initialement à 31st Of February.

Enregistré dans les studios TK de Miami, l'album traduit la fusion qui se tramait entre Hourglass et 31st Of February. Au lieu de ça, les frangins Allman débauchent Butch Trucks pour leur projet Allman Brothers Band, Scott Boyer et David Brown prenant des chemins différents, même si le premier nommé les retrouve au sein de Capricorn Records un an plus tard. Il ratifie dans le même élan la fin de cette jolie, mais méconnue, formation de Jacksonville (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 60'S.

LP Studio unique - 1968

 

31st of february lp 1

 

31ST OF FEBRUARY

31ST OF FEBRUARY – 1968  4/5

 

Publié en 1968.

Produit par Steve Alaimo.

Durée:37:05.

Label :Vanguard Records.

 

Dans la famille Allman, je voudrais…

 

Dans la branche généalogique qui mène à l’Allman Brothers Band, le nom du 31St Of February évoque-t-il encore quelque chose à certains d’entre vous ? Le double lien qui tisse la relation entre ces gars de Jacksonville (l’Allman Brothers était de l’école de Macon) et les frangins Allman, est, que d’une part, ces derniers en pinçaient grave pour eux et, d’autre part, que Butch Trucks deviendra, en 1969, un des fondateurs de l’ABB.

Outre Trucks, Scott Boyer,chanteur et guitariste que l’on retrouvera sous les couleurs de Cowboy et le bassiste David Brown constituent le line-up du 31st Of February, formation inspirée par le folk-rock tels que pratiqué par les Byrds au début de leur carrière. Une touche de pop et un saupoudrage léger de psychédélisme se mêlent à leur musique qui trouve preneur auprès de Vanguard Records.

Un seul album est à épingler à leur éphémère carrière, cet album éponyme de 1968 pour lequel Brown et Boyer signent l’essentiel de compositions que le rock n’a pas vraiment retenues.

Dommage car l'unique fait d’armes de ces floridiens a pourtant plusieurs atouts dans sa manche comme le nostalgique et envoûtant Sandcastles, le superbe The Greener Isle, l’hypnotique et opiacée Cod’ine, empruntée à Pocahontas-Buffy Sainte Marie, les beaux folk-rocks Porcelain Mirrors et A Different Kind Of Head, Pick A Grip, ainsi que A Nickel’s Worth Of Benny’s Help.

L’ambiance est agréable, le répertoire cohérent, le style digne d’intérêt, l’interprétation compétente. Les frères Allman avaient bon goût. Il n'étonnera personne que Duane et Greg, alors en panne de Hour Glass, aient cherché à se rapprocher du trio en soutenant un deuxième LP qui ne sortira jamais. Ou plutôt si : sur le catalogue des frangins Allman quand ceux-ci accèderont à la notoriété. Ce détournement est révélateur de la qualité de cette formation tricéphale. J’ai personnellement beaucoup apprécié (RAZOR©).

 

1. Sandcastles.

2. Porcelain Mirrors.

3. Broken Day.

4. Wrong.

5. The Greener Isle.

6. Cod’ine.

7. A Different Kind Of Head.

8. Pedestals.

9. Free.

10. A Nickel’s Worth Of Benny’s Help.

11. Pick A Gripe.

12. Cries of Treason.

 

Scott Boyer:guitare,chant.

David Brown:basse.

Butch Trucks:batterie.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.