David Ackles.

BIOGRAPHIE.

 

DAVID ACKLES/Rock Island (Illinois -USA)

 

David ackles intro 2

 

Né le 20 février 1937 à Rock Island (Illinois),décédé le 2 mars 1999 à Tujunga (Californie).

Actif entre 1968 et 1973.

Labels:Elektra Records,CBS.

Genre:pop,rock,pop-rock,pop baroque.

Site officiel:www.davidackles.com

Un artiste non conventionnel.

Classer David Ackles dans un quelconque registre relève de l'absurde. Trop éclectique et théâtral, adepte d'une musique aussi simple et mélodieuse qu'alambiquée et souvent complexe, doté par ailleurs d'une voix richement texturée et inhabituelle, l'artiste de l'Illinois a été un artiste à part dans le concert rock.

Bien qu'échappant au profil d'auteur-compositeur-interprète traditionnel, David Ackles n'en a pas moins réalisé, entre 1968 et 1973, quatre albums considérés comme incontournables par les puristes comme par la critique.

Revers de la médaille, malgré le côté culte de son album American Gothic (1972) que la presse spécialisée a comparé au Sgt Pepper's des Beatles, Elektra Records ne conserve pas l'artiste dans ses effectifs, faute de retombées commerciales conséquentes.

David ackles 1David Ackles, un artiste à part qui a la chance...

David ackles david anderle...de croiser la route de David Anderle (Elektra)...

David ackles american gothic...de signer une sublime discographie (American Gothic).

David ackles elton johnElton John en était fan.

Sa marginalisation artistique ne lui ayant pas permis de se mettre le grand public dans la poche, la fin de son partenariat avec le label précipite son retrait du milieu de la pop/rock et son basculement dans le théâtre musical, son enseignement (Université de Californie du Sud) et la scénarisation.

Les congénères de l'obscur Ackles se chargeront alors de faire connaître son répertoire d'une grande délicatesse, certains comme Elvis Costello, Phil Collins ou Elton John s'en réclamant même.

Du théâtre musical à la pop baroque.

David Ackles, né en 1937 à Rock Island, ne pouvait pas échapper à une destinée dans le spectacle. Issu d'une famille du show-biz, avec un grand-père dans le music-hall, une grand-mère agent d'un groupe féminin, une mère à descendance musicale anglaise et un père musicien, le jeune Ackles tombe fatalement dans le chaudron et, dès l'âge de 4 ans, se retrouve à faire du music-hall (vaudeville).

Entre 1945 et 1949, il pointe au générique de 6 des 8 épisodes de la série pour enfants Rusty (il joue le rôle de Roger Tuck Worden). Dans un coin de sa tête, David a déjà une idée de ce qu'il veut faire plus tard : écrire des chansons, des scenarii, dessiner des décors de théâtre, faire de la musique, produire et interpréter son propre travail.

Ce choix l'amène à mener des études en littérature anglaise auprès de l'Université de Californie du Sud. Pour ce, il passe une année en Écosse (Édimbourg) avant d'obtenir une maîtrise en études cinématographiques.

Au sortir de l'USC, il souscrit à quelques petits jobs avant de goûter ses premières expériences dans la comédie musicale, le théâtre, le cinéma et la télévision pour laquelle il écrit des scripts. On comprend mieux pourquoi son style de chant, très clairement théâtral, le rapproche d'artistes comme Van Dyke Parks ou Randy Newman.

Premier LP, premier coup de maître.

Vers la fin des 60's, alors qu'il travaille dans le théâtre musical, Ackles croise la route de David Anderle, un ancien étudiant de USC. Ce dernier a pour lui, après avoir été A & R chez Verve Records (il a fait signer Zappa et les Mothers), aidé les Beach Boys à créer leur label (Brother Records) et managé Van Dyke Parks.

En 1968, il passe chez l'aventureux Elektra Records où il officie comme directeur de la branche West Coast, s'occupant plus particulièrement de Judy Collins, des Doors et de Love.

Anderle, avec l'assentiment de Jac Holzman, directeur d'Elektra, fait enregistrer quelques démos à Ackles. Son intention initiale est alors d'écrire des chansons qui puissent être chantées par d'autres. Au sein du label, ce genre de profils n'existant pas, David Ackles, auteur-compositeur cérébral et émotionnel mais insolite surtout, est contraint de les chanter lui-même.

Celui-ci est persuadé que ce partenariat n'ira pas plus loin, mais les enregistrements sont réalisés et Holzman donne son feu vert à un premier album.

Ce dernier est éponyme et sort en 1968. Réédité par après sous le titre de The Road To Cairo (1970), il est enregistré avec le soutien des musiciens rock d'Elektra (futur Rhinoceros).

Simple, fort en émotions, beau (Blues Ribbons, What A Happy Day, Down River que couvrent les Hollies et Spooky Tooth, The Road To Cairo repris par les Trinity de Brian Auger et Julie Driscoll, His Name Is Andrew), ce coup d'essai est déjà un coup de maître. Mais il n'est encore rien par rapport à ce qui va suivre : Subway To The Country et surtout American Gothic.

David ackles costello

« Je n'ai aucune explication sur la raison pour laquelle les albums de David Ackles me parlaient si intensément, mais c'est avec ces disques que j'ai probablement passé le plus de temps quand j'avais environ seize ans. » (Elvis Costello)

Une discographie de grande qualité...

Placé entre pop théâtrale et rock underground, Subway To The Country (1970) est plus orchestré. Plus d'une vingtaine de musiciens prennent part à ce disque que la critique encense une fois de plus mais qui n'imprime pas dans le public malgré sa grande qualité.

En contrepartie, il séduit très fortement Elton John et Bernie Taupin, à tel point que le premier nommé lui permet d'ouvrir son passage au Troubadour en 1970 et que Bernie Taupin se charge personnellement de produire les deux albums suivants.

Le premier des deux (et 3ème LP studio) est American Gothic, sorti deux ans plus tard. Ce disque de folk baroque, 167ème LP de tous les temps (classement Rolling Stone Magazine), bien que le sommet de sa maigre discographie, ne trouve toujours pas son public à sa sortie.

...mais qui ne paie pas.

Réhabilité par la toile, il contribue, depuis et avec le recul, à rendre l'artiste un peu plus populaire. Très grand songwriting, sensibilité à fleur de peau, chant chaleureux, magnifiques arrangements... la presse spécialisée ne s'y trompe pas qui élève l'opus au rang de chef d’œuvre.

Peu rentable pour le label, Elektra ne retient pas son protégé qui rebondit chez Columbia pour un 4ème et dernier LP : Five And Dime, paru en 1973. Malgré un disque encore très bon mais différent, David Ackles, frustré, quitte brutalement l'arène musicale après que CBS, déçu de ne pas en avoir fait un nouveau Leonard Cohen, ait résilié son contrat (1973).

Son parcours professionnel s'oriente dès lors vers l'écriture de chansons pour les artistes de la Warner Bros (sans plus de succès pour l'auteur atypique qu'il est), de scripts pour le petit écran (World Of Honor/1981).

Cette même année, il est violemment renversé par un chauffard ivre. Hospitalisé avec de graves blessures au bras (gênant pour le pianiste qu'il est) et aux jambes, il est contraint pendant 6 mois de se déplacer en fauteuil roulant.

Durant cette décennie, il revient à l'USC où il enseigne le théâtre musical et ce, jusqu'à sa mort en mars 1999 d'un cancer du poumon. A ses funérailles, Stacy Sullivan, chanteuse de cabaret, lui rend un vibrant hommage en chanson.

Depuis la chanteuse de jazz interprète régulièrement les œuvres de David Ackles, attirant enfin l'attention du public sur le travail exceptionnel de cet artiste vraiment pas comme les autres (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 70'S.

LP Studio 3 - 1972

 

David ackles american gothic

 

DAVID ACKLES

AMERICAN GOTHIC – 1972  3,5/5

 

Publié le 4 juillet 1972.

Produit par Bernie Taupin.

Durée:43:13.

Label:Elektra.

Genre:pop-rock.

 

Le Sergent Peppers du folk ???

 

Encore un album qui n’a pas atteint sa cible, un auteur-compositeur influencé par le music-hall, le théâtre et l’opéra demeurant inconnu du grand public, mais que la profession considère aujourd’hui encore comme une influence majeure.

Elvis Costello et Elton John se demandent encore pourquoi l’artiste est passé à côté de la plaque. Il suffit d’écouter American Gothic de 1972 pour constater que cette musique est inaccoutumée dans le concert rock du moment, d’où sa difficulté à atteindre un public et son échec dans les bacs.

Elle n’a d’intérêt que pour un public cérébral, en quête de subtilité, les autres en seront pour leurs frais. Pour peu que l’on fasse l’effort d’y consacrer une écoute attentive, ce répertoire si particulier, aux arrangements complexes, à l’écriture noire et affligée, à cheval entre Broadway, Brel, Sinatra, Brecht et le music-hall, soutenu par le London Symphony Orchestra et produit par Bernie taupin (l’homme derrière les plus grandes heures d’Elton John), mérite un bien meilleur sort que la mise au placard à laquelle il fut voué à sa sortie.

Soit dit en passant, il faut aimer cette musique à l’ambiance un peu déboussolante. Pour peu que l’on ne reste pas sur une désagréable impression à la première écoute, en prolongeant un peu le contact avec ce disque, on y trouve matière à romantisme (One Night Stand), à émotion (la chanson titre et Montana Song notamment).

Comme c’est accompagné d’une voix chaude et engageante qui apporte un plus à la force des compositions, l’ensemble ne manque pas d’intérêt, mais n’avait certainement pas vocation à faire vendre.

On le réservera essentiellement aux fans du genre, aux curieux et clients avides de savoir pourquoi cet album a fait couler (et fait encore couler) beaucoup d’encre auprès des critiques.

J’ai essayé. Ce n’est pas ce que je recherche, ni ce qui me procure de l’émotion, mais je ne sanctionne pas ce disque (je le cote à 3,5) semblable à peu d’autres de son époque, dit exceptionnel par la presse spécialisée et cité comme le Sergent Peppers du folk, mais qui n’a jamais atteint sa cible. Pas même chez moi (RAZOR©).

 

1. American Gothic.

2. Love's Enough.

3. Ballad of the Ship of State.

4. One Night Stand.

5. Oh, California!

6. Another Friday Night.

7. Family Band.

8. Midnight Carousel.

9. Waiting for the Moving Van.

10. Blues for Billy Whitecloud.

11. Montana Song.

 

David Ackles:artiste,musicien,auteur-compositeur.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.