Pacific Gas & Electric.

BIOGRAPHIE.

 

PACIFIC GAS AND ELECTRIC/Los Angeles (Californie).

 

Pacific gas and electric

 

Actif entre 1967 et 1973.

Label:Power Records,Columbia,Dunhill,Wounded Bird Records.

Genre:pop-rock,roots rock,blues-rock,acid rock,garage rock,jazz-rock.

 

Premier groupe multiracial.

Los Angeles, 1967. Les barrières raciales tombent dans le rock avec, peut-être pas pour la première fois, mais certainement l’une des toutes premières, la naissance du groupe Pacific Gas And Electric Band, réuni à l’initiative de Tom Marshall, de Glenn Schwartz, de Brent Block et de Charlie Allen, respectivement guitaristes, bassiste et batteur.

Pacific gas 1

Devenue Pacific Gas And Electric quelques mois plus tard, la formation angeline était une belle organisation, bien huilée et dynamique du R & B et du soul blues de la fin des années 60 et du début des années 70. Portée par les deux pièces maîtresses que furent Glenn Schwartz, une légende de la guitare de la scène de l’Ohio, et Charlie Allen, batteur-chanteur de San Francisco, aux performances vocales impressionnantes, Pacific Gas And Electric attire l’attention du milieu par ses prestations live très toniques, au point que Columbia, gros label du rock, le débauche du modeste éditeur qu’est Power Records.

La star de Miami 68.

Discret malgré un excellent premier LP, Get It On (1968/Power), le groupe multiracial franchit un cap important en signant pour Columbia, convaincu du potentiel de Pacific Gas And Electric, après que ce dernier ait livré une prestation exceptionnelle au Miami Pop II festival de Miami (28 au 30 décembre 68), reconnu après coup comme étant le meilleur moment d’un événement auquel ont pris part Procul Harum, Steppenwolf, Joni Mitchell, Paul Butterfield Blues Band, Chuck Berry, Canned Heat et le Dead. Ca en dit long sur la performance…

Pacific frank petricca

« Les artistes ne sont pas payés à leur juste valeur. Ou vous êtes une super star et vous gagnez un fric fou ou vous crevez de faim. » (Frank Petricca)

Get It On et Are You Ready.

Si Get It On ne connaît pas la réussite qui lui revient de droit aujourd’hui, au regard d’une matière dont la qualité fut très sous-estimée de son temps, il n’en est pas moins l’album qui a tout déclenché dans l’esprit de Columbia. Malheureusement, ce n’est pas pour le compte de la prestigieuse enseigne discographique que Pacific Gas And Electric brillera le plus.

Columbia permet à la bande à Marshall de sortir trois autres LP entre 1969 et 1971, l’éponyme Pacific Gas And Electric (1969), Are You Ready (1970) et PG & E (1971) qui n’ont pas la même teneur que Get It On, même si Are You Ready, acclamé par la critique, reste emblématique, ne serait-ce que par sa fantastique chanson-titre, 14 du Billboard.

Espoirs déçus.

Columbia fait beaucoup pour la popularité de Pacific Gas And Electric, mais le travail produit sur ce créneau précis, est en deçà des espoirs initialement entretenus, malgré le rajout en, 1971, d’une section de cuivres et la présence appuyée de percussions.

Cette impression de faire du sur-place  se traduit par un éclatement du line-up de base (Marshall, Schwartz, Block, Allen) et précipite sa fin malgré un changement de nom, Pacific Gas And Electric dérivant en PG & E, avant de devenir le groupe des projets en solo de son chanteur Charlie Allen. Un dernier LP parallèle sort chez Dunhill (1973), Starring Charlie Allen, loin des ambitions de départ (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 60'S/70'S.

LP Studio 1 - 1968

 

Pacific gas get it on

 

PACIFIC GAS & ELECTRIC

GET IT ON – 1968  4/5

 

Publié en 1968.

Produit par Freddy DeMann.

Durée:37:56.

Label:Power Records.

Genre:blues-rock,pop-rock,roots rock.

 

Une bien bonne surprise.

 

Album d’entrée au catalogue d’un groupe débarqué, un peu à la surprise générale, sur la scène californienne et présenté comme le premier combo multiracial, Get It On (en écoute intégrale ici) est un condensé de blues, de gospel, de rock, de jazz et de soul ; vous mettez toutes ces influences dans un shaker et vous secouez, il en sort un cocktail des plus détonants derrière lequel s’invite Pacific Gas & Electric, créé en 1967 à L.A.

Avec feu Charlie Allen au chant, Glenn Schwartz à la guitare (un des meilleurs guitaristes qu’il m’ait été donné d’entendre et ex-James Gang), Thomas Marshall à la guitare rythmique, Brent Block à la basse et Frank Cook aux fûts (dont le nom figure parmi les premiers Canned Heat), la formation en question compte alors parmi les meilleures du moment.

Get It On est donc le premier LP d’une courte carrière discographique. Sorti en 1968, au début de l’année, ce bon petit opus, publié sur un petit label (Kent),  n’a pas bouleversé grand-chose dans le rock d’alors, il faut raison garder. Mais il a révélé ce potentiel incroyable.

C’est grâce à leur prestation scénique au Festival Pop de Miami en mai de l’an 68, qu’ils sont repérés par Columbia Records et que tout a vraiment pris d’autres proportions. En dépit d’une section rythmique qui ne me satisfait pas complètement, l’album, fait pour un petit label (Power) révèle quelques bonnes surprises : la voix graveleuse de Charlie Allen, le jeu de guitare fantastique de Glenn Schwartz, le dynamisme de ce R&B/Soul Music Band, et des morceaux comme Wade In The Water, à la puissance heureusement maîtrisée.

Ce groupe est une vraie réussite. « Are You Ready ? », son album de 1971, le confirmera. En attendant, faites-vous du bien… (RAZOR©)

 

1. Wade in the Water.

2. Cry Cry Cry.

3. Motor City Is Burning.

4. The Hunter.

5. Long Handled Shovel.

6. Jelly,Jelly.

7. Stormy Times.

8. Live Love.

 

Glenn Schwartz,Tom Marshall:guitare.
Brent Block:basse.
Joe Sample:orgue.
Frank Cook:batterie.
Charlie Allen:chant.

LP Studio 2 - 1969

 

Pacific gas album 1969

 

PACIFIC GAS & ELECTRIC

PACIFIC GAS & ELECTRIC – 1969  3,5/5

 

Publié en 1969.

Produit par John Hill.

Durée:42:01.

Label:Columbia.

Genre:pop-rock,roots rock,blues-rock.

 

Honorable !

 

Après un premier album plus que satisfaisant et qui tend à démontrer tout ce qu’il y a à tirer de ce groupe explosif (Get It On chez Power), Pacific Gas & Electric publie, en 1969, un premier disque pour Columbia (qui l’a signé après une prestation convaincante au Festival pop de Miami), leur deuxième, intitulé tout simplement  Pacific Gas & Electric (en écoute intégrale ici).

Par rapport au line-up précédent, viennent se greffer les trompettes de Brisbois et Hill, le trombone de Henderson et le saxo de Felder. Groupe rock soul, PG&E, aux allures de Blood Sweat & Tears, mêle le blues, le jazz, la soul et le rock psychédélique et sort cet album qui va le rendre populaire sur la scène internationale, popularité renforcée par l’album suivant Are You Ready, gros carton discographique.

Sur cet album éponyme, PG & E nous remue d’entrée avec un énergique Bluesbuster, soutenu par des cuivres très efficaces et auréolé du travail en solo de Schwartz. Une bonne petite ballade prend le relais, bien dans le style bluesy du moment, en douceur (Death Row), précédant Miss Lucy, un bon petit blues rock et My Women, blues plus en lenteur déchirée par la voix d’Allen.

PG & E emprunte avec bonheur à John Lee Hooker son She’s Long And She’s Tall avant de se lancer dans un meddley qui implique tous les membres à l’écriture, The PG & E Suite (The Young Rabbits d’Henderson, Constitutional Strand de Block, Fat Tom de Marshall et Boy Wonder de Schwartz).

Le blues rock Redneck clôt en force le chapitre d’un premier travail jugé très honorable pour Columbia. Encore une fois, nous sommes confrontés à un disque bien dans le ton des LP de la fin des années 60, avec sa sonorité et son lot d’expériences psychédéliques (surtout dans le medley) mais aussi avec ses dérapages. C’est ce qui fait son charme. Mais ce n’est pas le chef d’œuvre que j’ai pu lire ça-et-là. Un bon milieu de tableau, c’est déjà pas mal ! (RAZOR©)

 

1. Bluesbuster.

2. Death Row No. 172.

3. Miss Lucy.

4. My Women.

5. She's Long and She's Tall.

6. PG & E Suite (The Young Rabbits/Constitutional Strand/Fat Tom/Boy Wonder).

7. Redneck.

 

Charlie Allen:chant.

Brent Block:basse.

Frank Cook:batterie.

Tom Marshall:guitare rythmique.

Glenn Schwartz:lead guitare.

A.D. Brisbois:trompette.

Freddy Hill:trompette.

Wayne Henderson:trombone.

Wilton Felder:saxophone ténor.

John Hill:claviers.

LP Studio 3 - 1970

 

Pacific gas are you ready

 

PACIFIC GAS & ELECTRIC

ARE YOU READY ? – 1970  3/5

 

Publié en 1970.

Produit par Pacific Gas & Electric.

Durée:39:53.

Label:Columbia.

Genre:pop-rock,blues-rock,soul,rock.

 

Réputation surfaite.

 

Cet album est le grand fait d’armes du Pacific Gas & Electric, né en plein Peace And Love, figurant, en son temps,  à la quatorzième place, dans le cercle doré des 15 meilleurs disques US. 

Tenu à bout de bras par la chanson éponyme qui a littéralement cartonné en 1970, cet album est pourtant, à mon avis, un peu en retrait par rapport à son prédécesseur. Là où beaucoup n’hésite pas à balancer des cinq étoiles, je me contente d’un trois.

J’ai aimé ce groupe typiquement dans l’esprit communautaire du moment, que j’ai connu sur le tas (je me souviens de son titre-phare qui passait et repassait en boucle aux autos-tamponneuses de la fête foraine de la cité) ; j’aime encore beaucoup, mais j’ai revu mon jugement depuis sur cet album, dont on ne peut nier la popularité (désolé, mais popularité surfaite), mais pas meilleur que ses prédécesseurs que je lui préfère. De son temps, il était difficile de comparer, faute d’avoir accès à l’entièreté du catalogue. D’où un étalonnage désormais possible aujourd’hui grâce à Internet et une appréciation des travaux du groupe un peu faussée.

Sur le moment, on a tous retenu le refrain de cet immense succès et dansé sur ce rythme bien balancé, mais hormis ce dernier, l’ensemble du disque manque de force et de munitions. Le meilleur moyen, me semble-t-il, pour compter ce groupe parmi sa discothèque, c’est de s’orienter vers une compil, plus apte à réunir ce que le groupe a fait de mieux.

Des albums qu’ils ont réalisés, à chaque fois, il y a quelque chose à en piocher, mais ceux-ci ne sont pas suffisamment blindés pour faire monter mes notes (tous se situent à grosso modo trois étoiles, en dépit du gros potentiel de ce groupe). Bon, mais par intermittence.

Ici, Hawg For You s’inscrit dans une ligne blues-rock, Staggolee est plus soul tandis que The Blackberry, repris aux Isley Brothers est plus rock (je n’aime pas trop cette reprise). Love, Love… est carrément insignifiant. Pour sauver les meubles, PG & E reprend du Percy Sledge, When A Man Loves A Woman. Allen parvient à hausser l’émotion de son chant et c’est la meilleure manière de quitter ce disque pour ne pas rester complètement sur sa faim. Trois, je confirme. Pas plus (RAZOR©).

 

1. Are You Ready?
2. Hawg for You.
3. Staggolee.
4. The Blackberry.
5. Love, Love, Love, Love, Love.
6. Mother, Why Don't You Cry?
7. Elvira.
8. Screamin'.
9. When a Man Loves a Woman.

 

Charlie Allen:chant.

Frank Cook:batterie.

John Hill:piano,orgue.

Glenn Schwartz:lead guitare.

Brent Block:basse.

Tom Marshall:guitare rythmique.

LP Studio 4 - 1971

 

Pacific gas pg e72

 

PACIFIC GAS & ELECTRIC (PG & E)

P G & E – 1971  3,5/5

 

Publié en 1971.

Produit par Delaney Bramlett,Frank Cook.

Durée:38:19.

Label:Columbia.

Genre :pop-rock,blues-rock.R&B.

 

Très bon mix de R & B et de Rock.

 

PG & E (en écoute intégrale ici) est désormais le nouveau nom du groupe et ce, pour éviter tout amalgame avec la compagnie d’électricité portant le même nom dont les californiens ont jusqu’alors emprunté l’identité.

Cook, gravement accidenté, est relayé par Ron Woods, tandis que Marshall quitte les siens (idem pour Block, le bassiste) et que Schwartz, le super guitariste, se convertit à la religion.

Le nouveau line-up s’appuie dorénavant sur Allen (chant), Woods (batterie), Petricca (basse) et Utterback (guitare) que complètent Jerry Aiello aux claviers, Joe Lala aux percus, ainsi que Stanley Abernathy (trompette), Alfred Galagos et Virgil Gonsalves (saxos).

C’est à ce niveau que se situent surtout les différences entre Are You Ready, l’album précédent qui a scellé le succès international de cette formation de L.A., et ce P G & E de 1971, très beau mix de soul, R&B et de rock.

Ce dernier jet du catalogue, produit par Delaney Bramlett, s’écoute avec beaucoup de plaisir. Personnellement, j’ai dépensé, sans regrets, quelques euros pour l’acquérir. Si ce n’est pas l’investissement du siècle, ce disque n’en constitue pas moins un excellent moment à passer. A vous de voir (RAZOR©).


1. Rock & Roller's Lament.

2. Recall.

3. One More River To Cross.

4. Death Row No. 172.

5. Short Dogs and Englishmen.

6. See the Monkey Run.

7. The Time Has Come.

8. Thank God for You Baby.

9. When the Sun Shines.

 

Virgil Gonsalves:saxophone baryton.

Stanley Abernathy:trompette.

Jerry Aiello:orgue.

The Blackberries:choeurs.

Joe Lala:congas,timbales.

Frank Petricca:basse.

Ken Utterback:guitare.

Alfred Gallegos:saxophone ténor.

Ron Woods:batterie.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.