Zager & Evans.

BIOGRAPHIE.

 

 

ZAGER & EVANS/Lincoln (Nebraska – USA)

 

Zager evans intro

 

Actif de 1962 à 1971.

Labels:RCA Victor,White Whale Records,Vanguard Records.

Genre:folk-rock,rock,pop,pop-rock.

 

Le message prophétique de In The Year 2525.

Entre le 20 juillet 1969, date à laquelle la mission Apollo XI se pose sur la lune et son commandant Neil Armstrong y pose le pied pour la première fois et le 18 août de cette même année qui referme le festival de Woodstock, la tête des charts américain et britannique est squattée par une chanson au message chronophobique alors peu rassurant.

A une époque où le programme spatial américain fait faire un grand pas à l'humanité, les paroles prophétiques, mais encore tellement d'actualité dans le contexte sanitaire ambiant, de In The Year 2525 (Exordium And Terminus), jettent un regard morose sur les prochains siècles d'évolution technologique.

Zager evans 1

Zager & Evans.

Zager evans 2525

In The Year 2525, le succès de 69.

Zager evans time cover

La couverture du Time.

Zager evans rick evans

Rick Evans, mort en février 2018.

Zager evans denny zager guitars

Denny Zager chef d'une entreprise prospère.

Au regard de celles-ci, on peut légitimement s'interroger si le monde d'aujourd'hui n'est pas en avance sur le calendrier fixé par les deux compères...

Even The Beatles Would Be Jealous...

Toujours est-il qu'avec leur titre, les nébraskans Denny Zager et Rick Evans délogent de leur piédestal Fifth Dimension dont Aquarius/Let The Sunshine In, écrit pour la comédie musicale Hair, occupe le leadership depuis six semaines.

Malgré le succès international de ce hit, le duo, écarté à son tour de la première place par Honky Tonk Women des Stones, n'a pas confirmé derrière.

La faute à pas de chance, Evans étant victime d'un chauffard aviné à Philadelphie, alors qu'un passage à Woodstock était alors envisageable et une apparition dans l'émission télévisée American Banstand programmée.

Privés de ces vitrines, Zager et Evans espèrent capitaliser sur la couverture du Time qu'ils occupent en 1969 et qui titre « Even The Beatles Would Be Jealous » (même les Beatles seraient jaloux), ainsi que sur leur premier album (In The Year 2525 fait top 30 du Billboard) et leur second single, afin de prolonger un peu plus la popularité à laquelle ils viennent de goûter l'espace d'un été.

Une gloire éphémère.

Hélas, en fin d'année 69, Mr. Turnkey/Cary Lynn Javes manquant le top 100 du Billboard et ne se classant pas au Royaume-Uni, Zager & Evans rentrent progressivement dans le rang avant de disparaître sans laisser de trace.

La gloire du duo a donc été éphémère et In The 2525 (Little Kids en face B) reste un succès sans véritable lendemain.

Si Rick Evans, auteur quatre ans avant son enregistrement de cette prédication posant un regard sombre jusqu'en 9595, s'est retiré du milieu de l'industrie du disque en 1984, il n'en a pas moins continué un temps à écrire des chansons et à se produire sporadiquement et pour le plaisir sur la scène locale. Il est décédé en février 2018 à son domicile de Sante Fe (Nouveau-Mexique).

Denny Zager, lui, est toujours dans le business. Il est aujourd'hui un fabricant de guitares très populaire basé à Lincoln (Nebraska) et exporte à l'international.

Des Eccentrics à Zager & Evans.

Lincoln, située au milieu des Grandes Plaines, est la ville où tout a commencé pour Zager et Evans. Denny y pratique, en autodidacte, la guitare depuis l'âge de 6 ans.

Il le fait à l'oreille en écoutant les chansons qui passent à la radio et en répétant inlassablement. Très tôt, il écrit ses propres chansons et fonde son premier groupe, The Devilles.

Rick, quant à lui, est à l'Université Wesleyan de Lincoln. Il joue également de la guitare et, à l'occasion d'un concert sur le campus universitaire, est remarqué par Denny.

Entre eux, le courant passe immédiatement, aussi se forge un projet de constituer un groupe ensemble, vu que Denny n'est pas totalement satisfait de sa formation.

The Eccentrics voit alors le jour qui va devenir un des meilleurs combos du Nebraska. Rick Evans y occupe le poste de guitariste.

Le groupe publie deux singles, Share Me/Stars (Applause Records/septembre 1964) et I Still Love You/Night Time Noon Time (Applause Records/1965). Rick Evans en est déjà l'auteur.

Un autre single est affecté à Rick Evans And The Eccentrics, en 1965, pour le label AOK : The Dying Man/No Longer Mine.

Ecrite en 1965, In The Year 2525 fait partie du répertoire que The Eccentrics interprète à cette époque dans les boîtes de Kansas City, de Denver ou de Chicago où il jouit d'une belle popularité.

Cette notoriété n'empêche pas les Eccentrics de stopper leur activité en 1967, contraignant Zager et Evans à rebondir en duo, jusqu'à sa dissolution en 1971.

L'après succès de deux fermiers du Nebraska.

Si l'après In The Year 2525 se résume à quelques apparitions publiques pour Evans (il a amassé suffisamment de royalties pour vivre à son rythme), Zager se construit un avenir autour de la guitare ; il développe une méthode d'enseignement basée sur l'oreille ainsi qu'un procédé de fabrication de guitares.

Zager evans portrait zager

« Personne ne s'attend à quelque chose comme ça… Qui aurait cru que deux fermiers du Nebraska auraient le hit n ° 1 au monde et que le magazine Time titre que les Beatles en seraient jaloux ? Même dans mes rêves les plus fous, ça paraissait improbable. » (Denny Zager)

L'entreprise Zager Guitars est aujourd'hui reconnue dans le monde entier : le plus grand guitariste acoustique actuel Tommy Emmanuel, David Roe (guitariste de Johnny Cash), André Coutu (Céline Dion), Tom Bowes (Blood Sweat & Tears), Pat Bergeson (Chet Atkins), Phil Collen (Def Leppard), pour n'en citer que quelques-uns, sont tous clients de Denny Zager.

Lady Gaga compte parmi les derniers artistes à lui avoir passé commande. Et ça, Rick Evans ne l'avait certainement pas prévu dans ses prophéties...

Pour les besoins du single, Zager et Evans ont bénéficié du concours de deux autres nebraskans de Lincoln, à savoir Dave Trupp, batteur (il succède à Paul Maher), et Mark Dalton, bassiste, ainsi que de musiciens symphoniques de la ville texane d'Odessa.

Le titre a été, dans un premier temps, pressé à 5000 exemplaires par un petit label indépendant, Truth Records, avant de bénéficier d'un pressage supplémentaire, toutes les pièces ayant été vendues du fait du succès régional de la chanson.

Cette réussite attire les gens de RCA Records qui, par l'entremise de Jerry Weintraub, prend le destin du groupe à sa charge. Après l'avoir fait signé, le tuteur emmène tout son joli monde dans l’Illinois (Chicago) pour y enregistrer le premier LP des nebraskans, nommé d'après le single.

In The Year 2525 sort un an après le succès du 45T (1969), imité en cela par The Early Writings Of Zager And Evans (White Whale Records/1969), par Zager And Evans (1970) et Food For The Mind (Vanguard Records/1971).

Côté singles, Listen To The People/She Never Sleeps Beside Me (RCA Victor-1969), Help One Man Today/Yeah 3 (RCA/1970), Crutches/Plastic Park (RCA/1970) et Hydra 15,000/I Am (Vanguard Records/1971) complètent la discographie de Zager & Evans.

Ce dernier a encore enregistré un LP en duo avec Pam Herbert (I Need This Song/Truth Records), avant de fonder sa propre maison de disques (Fun Records) pour laquelle il a sorti, à la fin des 70's, Fun Songs Think Songs (RAZOR©2021).

DISCOGRAPHIE 60'S.

LP Studio 1 - 1969

 

Zager ans evans 2525 exodium and terminus 1969

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZAGER & EVANS

2525 (Exodium And Terminus) – 1969  3/5

 

Publié en juillet 1969.

Produit par Ray Cork Jr.

Durée:28:30.

Label:RCA Victor.

Genre:pop,pop psychédélique,sunshine pop.

 

Par trop inégal.

 

Inutile d'en faire des tonnes sur cet album publié pour capitaliser sur le seul hit (mais quel succès) In The Year 2525. Le duo Zager et Evans a réalisé un beau coup en squattant la première place des charts, mais n'a que de rares arguments à faire valoir derrière pour espérer mobiliser dans le sillage du single.

Essentiellement folk-rock, 2525 (Exodium And Terminus) est par trop inégal pour susciter un intérêt constant du début à la fin. Autour du titre-phare prémonitoire, l'encadrement des nebraskans a brodé un lot de 9 chansons que le tandem a dans sa besace mais, en vérité, elles sont, pour la plupart, assez moyennes.

Taxi Man, I Remember Heide, Woman, Bayoan et, à un degré moindre Fred, peuvent accrocher, échappant ainsi à toute critique négative. Au contraire, sans elles, l'intérêt pour ce disque dispensable serait discutable (RAZOR©).

 

1. In The Year 2525.

2. Woman.

3. Bayoan.

4. I Remember Heide.

5. Fred.

6. Cary Lynn Javes.

7. Less Than Tomorrow.

8. Taxi Man.

9. Self.

10. In The Land Of Green.

 

Denny Zager:guitare,chant.

Richard "Rick" Evans:guitare,chant.

Dave Trupp:batterie.

Mark Dalton:basse.

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires