Grootna.

BIOGRAPHIE.

 

GROOTNA/Berkeley (Californie)

 

Grootna

 

Actif entre été 1971 et été 1972.

Label:Columbia Records.

Genre:rock psychédélique,blues-rock,rock,funk,west coast psych.

 

Marty Balin comme parrain.

Preuve supplémentaire qu’au début des années 70, quand Jorma Kaukonen et Jack Casady s’en vont former leur projet parallèle, le Hot Tuna, Jefferson Airplane commence déjà sérieusement à se déliter, Marty Balin, son membre fondateur, sent également qu’il est temps de s’intéresser à autre chose. Le chanteur de l’Airplane déplace son attention vers les jeunes qui pointent alors le bout de leur museau et suit d’un peu plus près une formation évoluant sur la scène psychédélique de San Francisco, dont il subodore tout le potentiel : Grootna.

Un p’tit tour et puis s’en va.

Grootna, formé à Berkeley, ville de l’agglomération de Frisco, que l’on peut assimiler à Big Brother & The Holding Company, fait partie de cette manne de formations éphémères du rock. Ephémère, c’est le moins que l’on puisse dire, puisque Grootna se forme à l’été 1971 pour se séparer un an plus tard. Pourtant comme le soupçonne alors Balin, le groupe en question fait montre de très belles dispositions, à l’image de sa chanteuse, Anna Rizzo. Ne passe pas chez Bill Graham qui veut et Grootna a ce privilège d’avoir joué deux nuits consécutives au Fillmore East new yorkais au début de l’été 1971, partageant le plateau avec Moby Grape et B.B. King. Les californiens figurent d’ailleurs parmi les derniers musiciens à s’y être produit avant que la salle de spectacles ne ferme définitivement ses portes quelques jours plus tard.

Anna Rizzo, l’élément moteur.

Cette dernière n’a jamais vraiment eu l’opportunité de briller. Excellente chanteuse de blues et batteur (elle fait partie du plus grand canular du rock qui annonçait les Masked Marauders comme le super groupe de tous les temps), elle aurait dû avoir un parcours autrement plus juteux que celui qui l’a mené jusqu’au Kingfish reformé, dont elle prend part au dernier LP studio de 1999, Sundown On The Forest, en passant, entre autres, par l’excellent A-Train, bande de l’Area Bay, Blues Sky et le All-Star Band de Country Joe. Rizzo aurait dû avoir une carrière à la Aretha Franklin ou à la Billie Holiday, son nom a d’ailleurs circulé du côté de chez Atlantic Records, le label R & B du tandem Ertegun et Wexler, Wexler étant le producteur-référence du genre, pour ne pas dire le grand manitou.

Grootna fillmore

"Ne passe pas chez Bill Graham qui veut et Grootna a ce privilège d’avoir joué deux nuits consécutives au Fillmore East new yorkais au début de l’été 1971".

Sur le plan vocal, Anna Rizzo a de l’Aretha dans la soute, même si, à partir d’une voix puissante et expressive qui n’est pas sans rappeler Janis Joplin par instants, elle interprète dans un style et un registre qui lui sont personnels, un répertoire taillé sur mesure pour elle. Comptant parmi les initiateurs de Grootna, celle qui a partagé la scène avec Hot Tuna, Mike Bloomfield, Rick Danko, Jessie Colin Young, Bob Weir, est l’élément dominant de ce projet à sept têtes et plusieurs chanteurs de qualité (outre Rizzo, Vic Smith et  DeGrease chantent également plutôt bien) qui décroche un contrat avec Columbia Records pour lequel la présence de Balin aux commandes a indéniablement influé.

Un seul LP, mais un bon.

Balin est un élément important de l’environnement de Grootna dans la mesure où, au terme de cette expérience, il embarquera deux membres de Grootna, le guitariste Vic Smith et le batteur Dewey DeGrease, alias Greg « Duke » Dewey (Country Joe & The Fish), pour monter le furtif Bodacious DF (1972), avant de rejoindre le Jefferson Starship, d’abord à titre d’invité, puis comme membre à part entière dès 1975.

Durant son année d’existence, Grootna a le temps de laisser une belle trace du potentiel qu’on lui prête dans le seul l’album qui ramène à son nom, éponyme, éclectique, tissé autour de l’excellent mélange de soul, de blues, de rock, de country, de psych et ses improvisations de Smith et Sussman, un album bien dans le ton de ce que produit alors la grande majorité des formations psychédéliques de la place californienne. Kelly Bryan, Anna Rizzo, Vic Smith, Richard Sussman, Allen Slim Chance  et Dewey DeGrease, ça ne parle pas à beaucoup de monde, mais ce sextet de Berkeley a le mérite d’avoir animé de manière conséquente la scène musicale de la west coast. Le seul nom de Balin doit suffire à s’intéresser à ces jeunes gens d’alors (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 70'S.

LP Studio unique - 1971

 

Grootna lp

 

GROOTNA

GROOTNA – 1971  3,5/5

 

Publié en décembre 1971.

Produit par Marty Balin.

Durée:42:41.

Label:Columbia Records.

Genre:rock,blues,west coast psych.

 

Une belle curiosité.

 

En ces 18 et 19 Juin 1971, les participants à l’un des derniers concerts de l’ère Fillmore East font le déplacement prioritairement pour le roi B.B King, à la limite pour entendre Moby Grape qui a encore des choses à dire avec le retour dans la maison de Skip Spence, mais jamais de la vie pour Grootna, petit dernier tout juste créé, chargé de chauffer la salle.

Originaire de Berkeley, ce groupe californien est pourtant une curiosité, en ce sens que Marty Balin, le créateur de Jefferson Airplane, porte une attention particulière à lui, produisant notamment son seul et unique album, l’éponyme Grootna (en écoute intégrale ici), sorti en décembre de cette même année (Columbia Records). Il fait un flop à sa sortie.

Evoluant sur la scène de San Francisco, Balin connaît son Grootna sur le bout des doigts ; les Richard Sussman, Anna Rizzo, Vic Smith, Dewey DaGreaze, Kelly Bryan et Allen « Slim » Chance sont des p’tits jeunes dont il a entendu parler. Il a l’intelligence de les laisser faire, tout en les conseillant mais sans les influencer.

Pour son retour en studio depuis la fin de l’épisode Airplane, il se cantonne dans un rôle passif. Certains, comme Dewey, ont déjà joué avec Country Joe et Anna Rizzo est connue pour faire la pige au chant à gauche et à droite (Blue Sky, Kingfish ou avec Mike Bloomfield). Richard Sussman a également gravité dans l’entourage de Country Joe et bossé pour Elephant’s Memory, groupe des spectacles live de Lennon et Yoko Ono. Kelly Bryan était un temps sur les projets du pianiste emblématique du jazz de Frisco, Vince Guaraldi tandis qu’Allen Silverman crédité sous Slim Chance pour des raisons contractuelles vient de la filière Blues Sky, Masked Marauders et Eggs Over Easy, des groupes de la place.

Album mariné dans un jus typiquement west coast, Grootna (1971) est un beau mélange fusionné de rock, de blues et de country, taillé sur mesure pour  faire briller les passages instrumentaux et laisser libre cours aux improvisations les plus inspirées, notamment ceux révélés par le piano honky tonk enjoué de Sussman et les jolis solos de guitare improvisés de Vic Smith. Comme la rythmique n’est pas avare de ses efforts et que la voix puissante et bluesy d’Anna Rizzo (Young Woman’s Blues et Customs) met le feu partout où elle se trouve (le groupe compte deux voix masculines potables, Vic Smith et Dewey DeGrease), Grootna est l’assurance de bons moments. Les deux titres qui ouvrent ont de belles touches funky (I’m Funky, Road Fever) tandis que les ballades Going To Canada et  Waiting For My Ship, leurs suivants, suintent le bon blues.

Globalement, la prestation est fervente quand elle est couverte par le chant de Rizzo. Le matériel, essentiellement écrit par le tandem en vogue de Frisco DeLone/Silverman, est du cousu-main pour elle. Par contre, j’ai plus de mal avec les voix masculines (Road Fever) et le titre de clôture (Your Grandmother Loves You…). La note de 3,5 me semble la mieux adaptée pour traduire ce travail (RAZOR©).

 

1. I'm Funky.
2. Road Fever.
3. Going to Canada.
4. Waitin' for My Ship.
5. That's What You Get.
6. Full Time Woman.
7. Young Woman's Blues.
8. Customs (Is It All Over?).
9. Your Grandmother Loves You/IShe It.

 

Richard Sussman:piano.
Anna Rizzo:chant,claquements de doigts.
Vic Smith:guitare,bottleneck guitare,chant.
Dewey DeGrease:batterie,chant.
Kelly Bryan:basse.
Allen "Slim" Chance:guitare,guitare rythmique,chant.

Marty Balin:voix.
Jack Bonus:saxophone.
Terry Adams,Carol Garnett:cordes.
Michael Lafferty:trombone.
Bennett Friedman:clarinette.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.