Bodacious D.F.

BIOGRAPHIE.

 

BODACIOUS D.F/San Francisco (Californie)

 

Mary balin bodacious

 

Actif entre 1972 et 1974.

Label:RCA.

Genre:rock,funk,soul,folk-rock.

 

Une couverture pour Marty Balin.

Pour ceux qui ont la mémoire courte ou défaillante, rappelons que Marty Balin a été l'initiateur, avec le regretté Paul Kantner, du légendaire groupe de la scène de San Francisco, Jefferson Airplane.

Chanteur du groupe californien, c'est lui aussi qui fut pris à partie par des Hells Angels défoncés, lors du désastreux concert gratuit d'Altamont du 6 décembre 1969, et assommé par l'un d'entre eux pour avoir tenté de porter secours à une jeune afro-américaine. Il prend alors un coup de queue de billard sur le crâne et perd connaissance, contraignant le groupe à arrêter de jouer.

Marty balin bodacious

«La mort de Janis m'a frappé ; cette époque était triste, tout le monde tapait dans les drogues ; on ne pouvait même plus se parler. C'était étrange et j'ai fait le choix, après sa disparition, de ne pas retourner sur scène pour continuer à jouer cette musique sous l'influence des drogues. Alors j'ai joué avec mes potes et Bodacious D.F, groupe de bar, est né de ma décision de me mettre en marge.» (Marty Balin)

Depuis le début de la journée, l'ambiance est surréaliste, la faute à un public sous alcool, LSD et amphétamines, à une organisation approximative (scène trop basse, foule trop près de la scène, sécurité mal assurée). Ce 6 décembre de sinistre mémoire s'achève par la mort de Meredith Hunter et plante un clou supplémentaire dans le cercueil de l'idéologie hippie.

Grootna 1

Grootna.

Grootna, puis Bodacious D.F.

Pour Marty Balin, cet épisode tragique, renforcé par la mort de Janis Joplin, est un tournant important dans sa vie d'artiste, jusque là rythmée par les prises de drogues. Il se met en marge de Jefferson Airplane en avril 1971 et ne réapparaît plus sur scène pendant quelque temps, surtout pour continuer à jouer cette musique sous influence chimique.

Il rebondit d'abord vers Grootna, une petite unité qu'il manage et dont il produit l'unique LP éponyme (1972) avant de se replier vers ce qui tient plus du groupe de bar, Bodacious D.F., sa deuxième formation personnelle.

Elle est montée avec des amis parmi lesquels le bassiste Mark Ryan (ancien de Quicksilver Messenger Service), le claviériste Charlie Hickox (Crazy Mike And The Bad All Stars, Gideon et Power) et les deux transfuges du précédent Grootna que sont le batteur Dewey DeGrease, alias Greg « Duke » Dewey (Country Joe & The Fish) et le guitariste Vic Smith (Country Joe & The Fish). On doit à cette mouture furtive un seul album studio, éponyme, publié en 1973 dans lequel Marty Balin assure le chant.

Bodacious D.F. est une couverture utilisée pour que l'ancien co-leader de l'Airplane, une icône de l'endroit, puisse effectuer son come-back autrement que sous Marty Balin. Depuis Volunteers (Jefferson Airplane-1969), Balin n’a plus contribué directement à un album. Au terme de cette expérience furtive et moyennement convaincante, Balin rejoint Jefferson Starship (RAZOR©).

DISCOGRAPHIE 70'S.

LP unique - 1973

 

Bodacious df

 

BODACIOUS DF

BODACIOUS DF – 1973  3,5/5


 

Publié en octobre 1973.

Produit par Billy Wolf,Doc Storch,Bodacious DF.

Durée:40:20.

Label:RCA Records.

Genre:rock,funk/soul,folk-rock.

 

Bodacious DF avant de revenir aux affaires.

 

Bodacious DF m’est revenu à l’esprit en allant pécho des infos sur Marty Balin le père fondateur de Jefferson Airplane. C'est en quelque sorte la phase obscure de sa carrière, celle transitoire entre les deux Jefferson, l'Airplane qu'il vient de quitter et le Starship qu'il va intégrer après Bodacious DF, groupe de l'ombre qui lui permet de rester actif loin des écarts lysergiques des potes de Volunteers, auxquels il a choisi de tourner le dos, et de préparer son retour autrement que sous son seul nom.

Bodacious DF n'est pas un exemple de longévité mais y est aussi allé de son LP en 1973. A ce moment précis de sa carrière, Balin a abandonné son bébé depuis plus de deux ans (c’est officialisé en avril 71) pour s’engager un temps aux côtés de la formation prometteuse de Grootna, aux côtés de laquelle il s’investit pour produire son unique album (Grootna-1972), mais sans s’impliquer au-delà. Grootna connait quelques changements et Marty Balin reprend ses principaux membres (Vic Smith, Dewey DaGrease) pour, dans la foulée, créer Bodacious DF.

Bodacious DF réunit le bassiste Mark Ryan (ex-Quicksilver de l’après Cippolina, qui remplace David Freiberg lorsque ce dernier est emprisonné pour détention de marijuana , il est ensuite licencié pour avoir raté l’avion), le batteur Dewey DaGrease (connu sous Greg Dewey, ancien batteur de Mad River, de Country Joe & The Fish et de Grootna), le guitariste Vic Smith (ex-Country Joe & The Fish et Grootna), le claviériste Charlie Hickcox (Crazy Mike And The Bad All Stars, Gideon et Power), Mary Balin reprenant le chant.

Le registre de Bodacious DF se situe dans un mix de rock et de funky. Agréable à écouter (mais point trop n’en faut), il prépare à l’autre Jefferson, le Starship et aura principalement les faveurs de leurs fans. Car pour ce qui est de l’Airplane, il n’en a en rien les armes. Ni l’esprit, ni le son, ni les musiciens.

Le registre est différent, le son également, années 70 obligent ; seule l’excellente voix chargée d’émotion du ténor Balin (il a chanté dans des chorales d’églises) rappelle le passé et la glorieuse décennie précédente. Mais on commence à virer du cul vers le commercial.

Certaines chansons ont du chien et ont encore du temps d’antenne aujourd’hui : le up-tempo Drifting, l’amusant Roberta, le R & B The Witcher (une des trois pistes étirées au-delà des 6 minutes avec Good Folks et Drivin’ Me Crazy) ou la superbe chanson d’amour signée Vic Smith, Drivin’ Me Crazy, qui symbolise à merveille l’état d’esprit Starship, suscitent de l’intérêt.

Bodacious DF cimente deux étapes majeures de la carrière de Balin et ouvre la route pour les Caroline (sur Dragon Fly) ou Miracles (Red Octopus) à venir. Autrement dit, c’est taillé pour du top ten, à l’instar des entreprises à venir.

Les amateurs du genre trouveront indéniablement chaussures à leurs pieds et hausseront donc , sous leur seule responsabilité, une note que je propose à 3,5/5, parce que je suis bon prince (RAZOR©).

 

1. Drifting.

2. Good Folks.

3. The Witcher.

4. Roberta.

5. Second Hand Information.

6. Drivin' Me Crazy.

7. Twixt Two Worlds.

 

Marty Balin:chant.

Mark Ryan:basse,choeurs.

Dewey DaGrease:batterie,percussions,choeurs sur 5.

Vic Smith:guitare,choeurs.

Charlie Hickcox:claviers,choeurs sur 5.

Rhani Kugel,Anna Rizzo,Trish Robbins:choeurs sur 2.

Boots Hughston:saxophone sur 3.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.